Conseil d’Administration de l’ODHP/LCP : Une série d’études et de recherches sur la table

Le Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hammadoun Konaté, a présidé le 20 mars dernier, les travaux de la 11ème session du conseil d’administration de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la lutte contre la Pauvreté (ODHP/LCP).

Quatre points, à savoir l’examen du rapport d’activités 2016, du rapport financier 2016, du projet de budget et du programme de travail 2017 étaient inscrits à l’ordre du jour de cette 11ème session du conseil d’administration de l’ODHP/LCP qui intervient un mois après le décès de son Directeur général, Zoumana Bassirou Fofana. A l’entame de son discours, le Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire a fait observer une minute de silence en la mémoire du regretté Zoumana Bassirou Fofana.

Le ministre Hammadoun Konaté a rappelé que la mission principale de l’ODHD/LCP est de mener des études et des recherches dans le domaine du Développement Humain Durable et de la lutte contre la pauvreté au Mali. Depuis 2013, a souligné le ministre, le gouvernement du Mali a mis en place avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), un Programme d’Appui à la Gouvernance, à la Résilience Economique pour la Réduction de la pauvreté (PAGER). « Ce programme a permis non seulement de fédérer en un seul groupe, l’ensemble des interventions autour du Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP) devenu Cadre stratégique pour la Relance économique et le Développement Durable (CREDD 2016-2018), mais également de rationaliser la gestion des ressources qui sont de plus en plus rares », a déclaré Hammadoun Konaté. Selon lui, les résultats obtenus dans le domaine du développement humain durable grâce à l’appui du PNUD sont significatifs. A en croire le ministre, « Les objectifs du Développement Humain durable et de la lutte contre la Pauvreté constituent un volet important dans l’élaboration et la mise en œuvre des différents documents de stratégie de réduction de la pauvreté au Mali ». Il a fait un certain  nombre de constats au regard de l’état du développement humain durable, de la lutte contre la pauvreté, du contexte politique et socio-économique du Mali. Il s’agit de la problématique de la pauvreté au niveau des communes ainsi que la situation de référence des objectifs de Développement Durable ; les questions de partenariat public et privé en lien avec le développement humain et la lutte contre la pauvreté ; la nécessité de mieux gouverner les projets et programmes ; la nécessité d’approfondir les analyses sur la pauvreté multidimensionnelle des enfants au Mali ; et enfin la connaissance approfondie de l’état de la pauvreté dans tous ses aspects dans notre pays. Pour Hammadoun Konaté, il reviendra à l’Observatoire de mener des analyses poussées sur les différentes thématiques et de proposer des solutions idoines pour un développement humain durable.

Dans une interview accordée à la presse, le Directeur général adjoint de l’ODHP/LCP, Bouréma Ballo, s’est incliné devant la mémoire de Zoumana Bassirou Fofana. Il s’est réjoui du partenariat avec le PNUD.  Parmi quelques grands chantiers, on peut citer entre autres l’élaboration du rapport national sur le développement humain durable (RNDH 2017) dont le thème est « Partenariat public-privé », la poursuite de la diffusion du RNDH 2016, l’élaboration et l’impression du rapport de synthèse des ateliers de dissémination du RNDH 2016, la diffusion du rapport de l’étude portant sur le thème « Energies renouvelables et développement socio-économique du Mali : enjeux et perspectives », l’élaboration de l’évolution des profils de pauvreté des 703 communes du Mali de 2006 à 2017, la réalisation de l’étude sur « la gouvernance des projets de développement au Mali » et d’une étude qualitative sur la « pauvreté des enfants du Mali ».

Chiaka Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *