Coopération Mali-Egypte : Rencontre entre l’UNAJOM et une mission du CCPA du Caire

Evaluer l’impact des formations chez les anciens bénéficiaires dans le quotidien de leurs activités, tel était le but d’une mission du CCPA (Center for Conflict Resolution and Peacekeeping in Africa), conduite par Imen Keira, Coordinatrice des Programmes de Cairo Peace Keeping. Le mardi 04 avril 2017, à l’hôtel Radisson Blu, elle a rencontré les anciens bénéficiaires des formations en Egypte et s’est entretenue avec le nouveau bureau de l’Union Nationale des Journalistes du Mali (UNAJOM).

Le CCPA (Center for Conflict Resolution and Peacekeeping in Africa), organisme rattaché au ministère des affaires étrangères de l’Egypte, est un partenaire privilégié du Mali dans le domaine de la formation à travers l’ambassade d’Egypte au Mali. Plusieurs Maliens (personnel de l’administration, policiers, militaires et journalistes) ont déjà bénéficié de ses formations au Caire en Egypte.

C’est pour adapter les thématiques des formations aux besoins des pays bénéficiaires que cette mission du CCPA du Caire a fait le voyage à Bamako. Ainsi, dans une atmosphère cordiale, la mission a rencontré quelques anciens bénéficiaires à l’hôtel Radisson. Tous ont témoigné de l’impact positif des formations reçues et formulé des propositions de thèmes pour davantage renforcer les capacités des bénéficiaires.

Profitant de l’occasion, le nouveau bureau de l’UNAJOM, dirigé par Fakara Faïnké, a rencontré les membres du CCPA du Caire. Partenaire de longue date du centre, l’UNAJOM a bénéficié de plusieurs formations de renforcement des capacités de ses membres depuis plus d’une vingtaine d’années.

Le Président Fakara Faïnké, a tenu à saluer la constance du Centre dans ce partenariat si important pour les journalistes maliens et exprimé toute la gratitude de l’UNAJOM à l’Ambassade d’Egypte au Mali. Il a sollicité l’intensification des rencontres avec la partie égyptienne pour renforcer davantage la solidarité entre les deux pays qui date des premières heures de l’indépendance du Mali. Ce vœu a reçu un écho favorable chez la partie égyptienne qui a promis de prendre en compte les thématiques proposées pour un renforcement des capacités des journalistes maliens ainsi que des membres de l’administration et de la société civile.

DTK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *