Coronavirus : Aucun cas détecté au Mali

Aucun cas de Coronavirus n’a été détecté au Mali. L’information a été rendue publique par Dr Mama Coumaré, Secrétaire général du ministère de la Santé et des Affaires sociales lors d’une rencontre avec la presse,  jeudi dernier 5 mars 2020 dans la salle de conférence du département. 

Dans le but d’édifier les Maliens sur le Covid-19, cette nouvelle pandémie qui se propage à un rythme effrayant, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a initié une série de rencontres médiatiques. La deuxième du genre a été animée par Dr Mama Coumaré, Secrétaire général du département.  ll a indiqué qu’à ce jour, il y a eu 3 214 décès sur 94. 250 cas confirmés dans le monde, soit 3,4%. La Chine et la Corée sont les plus touchées avec respectivement 80. 270 et 5. 261 cas confirmés.

S’agissant de l’Afrique, Dr Coumaré a déclaré que notre continent est actuellement touché avec 26 cas confirmés dans six pays : Algérie, Egypte, Maroc, Tunisie, Sénégal, Nigéria. «Au Mali, aucun cas confirmé n’a été détecté. Par contre, 14 cas présumés suspects ont été testés négatifs. Pour la plupart, ce sont des voyageurs entrés au Mali par voie aérienne, dont 3 venant de la Thaïlande, 2 de la Corée du Sud, 2 de la Chine, 5 militaires de la mission des Nations Unies au Mali et 2 Maliens sans notion de voyage à l’extérieur», a expliqué le Secrétaire général du ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Selon M. Coumaré, les mesures de surveillance sont renforcées. Un plan d’urgence a été élaboré et est en cours d’exécution. En guise de prévention, il a invité les populations à observer les mesures d’hygiène telles que :

-se laver les mains au savon,

-assainir notre cadre de vie,

-utiliser un masque pour se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou dans le pli du coude quand on éternue ou tousse,

-éviter tout contact étroit avec une personne présentant des symptômes de type grippal et, surtout,

-cuire suffisamment la viande, le poisson et les œufs avant consommation.

Concernant la prise en charge des cas, Dr Coumaré a expliqué que des sites d’isolement ont été identifiés notamment, l’hôpital de Dermatologie de Bamako (10 lits), l’aéroport (une salle d’isolement), les hôpitaux du Point G et de Gabriel Touré. « Les centres de santé de référence du District de Bamako et de Kati ont également pris les dispositions nécessaires pour identifier des salles pour d’éventuelles prises en charge des cas. Les patients confirmés sont transférés vers le site d’isolement de l’hôpital de Dermatologie de Bamako. En cas de signe de gravité, ils sont transférés vers le centre de traitement spécialisé du Point G », a-t-il conclu.

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *