Coupe d’intégration de Diogo : L’AS Bassakoro s’adjuge le 1er trophée !

Dans le but de créer une cohésion sociale et permettre à la jeunesse de s’épanouir à Diogo et Komobougou, le conseiller ADEMA de la Commune, Bakary Coulibaly de Diogo, a initié une coupe de football.  La finale qui a opposé, dimanche 21 avril 2019, ‘’l’AS Bassakoro’’ à ‘’l’As Sébédjan’’ s’est soldée par la victoire de la première sur la seconde, suite à l’épreuve des tirs aux buts : 6-5. 

Pour un coup d’essai, cette compétition en éliminatoire directe parrainée par l’honorable Bakary Fomba et Mme Togola Fatou Coulibaly fut un véritable coup de maître !

Devant une foule des grands jours venue de Diogo, Komobougou et de quelques villages environnants, les deux équipes se sont affrontées aux environs de 16 heures, après le coup d’envoi symbolique d’Abou Togola, conseiller à la commune rurale de Banco et représentant spécial du parrain, l’honorable Fomba empêché. Dès l’entame du match, Bassakoro et Sébédjan se sont affrontés avec détermination, chacun voulant s’imposer sans perdre de temps.

Plus technique, l’As-Sébédjan manquait d’organisation et avait du mal à conserver le ballon face à Bassakoro qui était plus engagé. Son engagement va pourtant payer dès le premier quart d’heure. L’attaquant Adama Togola reçoit un ballon qu’il parvient à glisser devant son coéquipier, Abdoulaye Coulibaly, qui ne donnera aucune chance au gardien de Sébédjan.  A un but à 0, le match a pris une autre allure. Sébédjan voulant revenir au score va multiplier les offensives. Malgré les tentatives des deux camps, la mi-temps intervient sans le moindre changement.

A la reprise, Sébédjan, après avoir opéré quelques changements en son sein, a repris du poil de la bête. Ce qui va porter fruit à un quart d’heure de la reprise, car, l’attaquant Daouda Togola reçoit un ballon au beau milieu des 18 mètres, dribble deux défenseurs avant de glisser le ballon au fond des filets. Un but partout, le match s’est stabilisé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

Pour gagner du temps, les responsables des deux équipes et le staff organisationnel ont opté pour les tirs aux buts.

Les premiers cinq tireurs se sont neutralisés par 4 buts à 4, les seconds tireurs 1-1. Il a fallu un troisième essai pour que Bassakoro prenne le dessus sur Sébédjan par 6-5 et remporte le trophée de cette première édition. L’équipe victorieuse empoche la somme de 25 000FCFA, un ballon et un jeu de maillots. Quant à l’équipe de Sébédjan, elle s’est consolée avec la somme de 15 000FCFA, un pot de fleurs, un ballon et un jeu de maillots. Les récompenses ont été offertes par le parrain, l’honorable Bakary Fomba.

Le trophée a été remis par le conseiller communal, Abou Togola, représentant spécial du parrain, honorable Bakary Fomba. Le prix de la deuxième place a été remis par la marraine, Mme Togola Fatou Coulibaly. le meilleur joueur et l’équipe fair-play ont aussi reçu des prix d’encouragement.

Pour le représentant du parrain, Abou Togola, aucune équipe n’a été vaincue, mais c’est Diogo et Komobougou qui ont été vainqueurs. Tout en remerciant les organisateurs pour le choix porté sur l’honorable Fomba, M. Togola a appelé la jeunesse et l’ensemble des populations à se donner la main pour faire face à l’essentiel. Pour donner un sens à cette union souhaitée, la jeunesse des deux villages a décidé d’organiser une fête de 24 heures autour de cette coupe à Komobougou.

Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *