Cybercriminalité : Un compte bancaire du ministre Bassary Touré piraté

Un compte bancaire de l’ancien ministre Bassary Touré, domicilié à ‘’Bank-Fund Staff Federal Credit Union’’ à Washington (USA) a fait l’objet de cyber attaque. Sont suspectés d’en être à l’origine les sieurs Tiémoko H et Mamadou T.

C’est l’ancien vice-président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) qui a personnellement alerté le ministère de la Sécurité et de la Protection civile sur l’impossibilité pour lui d’accéder à son compte, son mot de passe n’opérant plus. Le ministre Touré avait cru dans un premier temps à une erreur de manipulation. Ce n’est qu’après plusieurs échecs qu’il se rendit à l’évidence et saisit alors le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Colonel Modibo Koné. Celui-ci mit en branle les équipes d’enquêteurs de ses différents services..

Les premiers éléments collectés par les enquêteurs les conduisirent vers un certain Tiémoko H, âgé de 28 ans. Interpellé le mercredi 9 décembre 2020 à Hamdallaye ACI par le Commissariat de police du 14ème arrondissement de Bamako pour usurpation d’identité, faux et usage de faux, cybercriminalité, il a été rejoint par la suite par Mamadou T.

Interrogé par notre confrère Issiaka Coulibaly du Journal ‘’Kojugu Kelebaa’’, un criminologue spécialisé dans la cybercriminalité, explique : ‘’Cela peut arriver à   première se fait à partir du smartphone que le titulaire du compte utilise pour faire ses opérations bancaires. Si quelqu’un d’autre de malveillant arrive à mettre la main sur ce téléphone, il peut installer un logiciel dont la mission sera de récupérer toutes tes coordonnées bancaires. Après, le malfrat n’a rien d’autre à faire que d’utiliser tes informations bancaires et personnelles en sa guise.

La deuxième façon, c’est lorsqu’on consulte son compte en ligne. Le spécialiste précise que les coordonnées que vous rentrez, à savoir l’identifiant et le mot de passe, sont interceptés à distance. Cela se fait grâce à un spyware [logiciel espion] qui s’installe automatiquement sur votre ordinateur lorsque vous consultez un site non sécurisé ou peu recommandé. Ce logiciel chargera alors vos coordonnées bancaires dès lors que vous vous connectez au site de votre banque’’.

La suite des enquêtes permettra de connaitre l’ampleur de ce piratage du compte bancaire de l’ancien ministre de l’Economie et   des Finances du Mali.

CD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *