Des instruments de musique aux orchestres régionaux : N’Diaye Ramatoulaye Diallo réanime ‘’Kéné Star »

Après Koulikoro,  l’orchestre régional de Sikasso ‘’ Kéné Star » a reçu des mains du ministre de la Culture,  N’Diaye Ramatoulaye Diallo plusieurs instruments de musique, dont des guitares, trompettes, piano etc. Cette remise traduit ainsi la volonté du département en charge de la Culture de mettre en œuvre les recommandations issues des différentes éditions de la Biennale Artistique et Culturelle.

Le vendredi, 6 mars 2020, la ministre de la Culture accompagné d’une délégation s’est rendue dans la capitale de Kénédougou pour remettre des instruments de musique  à l’orchestre régional de Sikasso. Cela dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la Biennale artistique et culturelle. L’objectif est visé est de  dynamiser et de revitaliser ces orchestres qui se meurent et généralement par faute d’instruments de musique.

La cérémonie de remise s’est déroulée au Gouvernorat de la région de Sikasso en présence du chef de l’exécutif régional, Boubacar Bagayoko, du président du Conseil régional, Yaya Bamba, du directeur national de l’action culturelle, Alamoutou Danioko, du maire de la commune urbaine, Kalifa Sanogo et  plusieurs autres invités.

L’occasion qui ramène Mme la ministre de la Culture à Sikasso, a souligné le Maire Kalifa Sanogo dans son mot de bienvenue, est une occasion louable et salutaire. Selon lui, la culture est le sous-bassement du développement. Le locataire de l’Hôtel de ville de Sikasso a remercié N’Diaye Ramatoulaye Diallo pour cette initiative qui fait revivre les orchestres des régions en leur dotant des instruments musicaux.

Au nom des leaders religieux de Sikasso, Bacary Madina a remercié la visiteuse de marque pour toutes ses actions de bienfaisance à l’endroit des dignitaires religieux de la région.

Visiblement émue, la ministre N’Diaye Ramatoulaye Diallo a remercié les autorités administratives, politiques et coutumières de Sikasso pour leur hospitalité. «La cérémonie qui nous réunit ce matin est d’une importance capitale pour le département de la Culture et pour les acteurs culturels. Il y a juste une semaine, nous remettions solennellement, les instruments de musique à la Région de Koulikoro.

La Région de Sikasso, constitue la deuxième étape d’une série de remises qui concernera l’ensemble des régions administratives du Mali. Parler de Sikasso, c’est faire resurgir les souvenirs du royaume du Kénédougou avec des figures historiques comme Tiéba Traoré, Babemba Traoré, Momo Traoré, Kélétigui Berthé pour ne citer que ces exemples, qui ont opposé une farouche résistance à la pénétration coloniale, résistance tant vantée par les générations. Enfin, parler de Sikasso, c’est évoquer sa riche production artistique par des générations de créateurs comme Lamissa Bengaly, Mamadou Guitare, Nahawa Doumbia, Abdoulaye Diabaté, Oumou Sangaré, Néba Solo, Yoro Diallo, Mamou Sidibé, Kénédougou Filani, et bien d’autres. Ces porte-étendards, ces ambassadeurs de la musique malienne ont honoré notre pays sur les scènes nationales et internationales. Vous comprendrez alors, toutes les émotions qui sont les miennes et la vision qui anime mon département», a reconnu la ministre de la Culture.

Pour N’Diaye Ramatoulaye Diallo, il s’agit, pour son département de doter toutes les régions de matériels d’orchestres afin qu’ils puissent s’arrimer au train du progrès et servir davantage la postérité dans notre pays. «C’est pourquoi les ressources culturelles, riches et diversifiées, l’immense gisement de trésors artistiques de notre pays bien explorés et bien valorisés peuvent contribuer significativement à la croissance, à la lutte contre la pauvreté et à la création d’emplois et contribuer au développement des industries culturelles», a-t-elle ajouté.

‘’Ces instruments de musique constituent des armes aux mains des artistes.

De bonnes raisons qui justifient que la ministre de la Culture soit fière de répondre aux aspirations des acteurs culturels. Encore que le gouvernement de la République du Mali s’acquitte aussi de son devoir de les accompagner, a-t-elle fait savoir».

Selon la Cheffe du département de la Culture, ces instruments de musique, constituent des armes aux mains des artistes et des acteurs culturels, nos forces armées de la culture, pour soigner et adoucir les cœurs meurtris.

A l’en croire, ces importants matériels contribueront sans nul doute à renforcer leurs capacités et s’inscrivent dans une entreprise nationale de résistance culturelle au nihilisme et à l’obscurantisme. « C’est pourquoi je souhaite vivement que ces instruments de musique contribuent à renforcer, à promouvoir la culture malienne et à créer des emplois », a souligné N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Après avoir remis symboliquement les instruments, elle a invité les bénéficiaires à en faire bon usage pour le rayonnement de la culture malienne.  L’animation musicale de la cérémonie était assurée par l’orchestre ‘’ Kéné Star ».

Bintou Diarra, envoyée spéciale à Sikasso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons