Des tests rapides sur le Coronavirus au Mali ? : Les éclairages du Pr Akory Ag Iknane

«Les tests rapides sont une fausse sécurité et ne sont pas homologués au Mali», a déclaré jeudi dernier Pr Akory Ag Iknane, Directeur de l’Institut national de recherche en santé publique (INRSP), lors de la traditionnelle rencontre avec les journalistes, en présence de Jean Pierre Baptiste, représentant-résidant de l’OMS au Mali.

Depuis un certain temps, il est question de test rapide au Mali. A en croire, Pr Akory Ag Iknane, il ne faudrait pas que les naïfs se laissent abuser parce que, pour l’instant, un tel test n’est, homologué au Mali. On vous rassurerait que vous êtes négatifs alors que vous êtes porteurs du virus. Il est même préférable de dire que vous êtes positif que de donner des fausses informations.

Le mieux à faire ? Les mesures-barrières sont un élément-clé pour effectivement contenir l’épidémie. Mais il est important que les gens aient des masques, respectent les mesures de distanciation. Reste que la mesure la plus importante est le lavage des mains au savon, a insisté le Pr Akory.  Cette conférence hebdomadaire s’inscrit dans le but d’informer dans la plus grande transparence sur l’évolution du Covid-19 dans notre pays«…pour une meilleure compréhension de cette épidémie et l’engagement de toutes et de tous »,a rappelé le directeur de l’INRSP. Le conférencier a indiqué que la plupart des régions du Mali sont touchées par la maladie à Coronavirus. Ainsi, la situation épidémiologique a révélé à ce jour qu’il y a eu 17 nouveaux cas, portant le nombre total de cas confirmés à 310 ; 73 guéris et 21 décès. «Ce qui m’amène à dire qu’il faudrait que la bonne information soit diffusée  et que les gens se rendent compte que ce n’est pas une maladie honteuse, bien au contraire, il faudrait qu’ils déclarent le moindre symptôme, le moindre signe d’appel afin que nous puissions procéder aux prélèvement et analyse afin de pouvoir prendre en charge correctement les cas», a expliqué Pr Akory.

Jean Pierre Baptiste a déclaré que le meilleur médecin dans la prévention contre le Covid-19 est le sujet lui-même, car selon lui, le rôle de la population dans cette lutte est capital. Il a tout de même mis en avant le respect des mesures-barrières pour une bonne prévention de cette pandémie.

Bourama Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *