Dr Boubou Cissé succède à Soumeylou B. Maïga : Regards croisés des états- majors et acteurs politiques !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a choisi ce 22 avril comme Premier ministre, Dr Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances du gouvernement sortant. Cette nomination a suscité de nombreuses réactions, notamment à travers les communiqués officiels  des états -majors des partis et acteurs politiques. Nous en publions quelques-unes.

Secrétariat général de la Présidence de la République : « Le Président IBK a chargé Boubou CISSE de former une nouvelle équipe gouvernementale dans l’esprit des conclusions de ses consultations »

Le Président de la République, suite à la démission du Premier ministre et du gouvernement, a engagé des rencontres avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition pour discuter d’une part, de la situation socio-politique du pays, et d’autre part de la constitution d’un gouvernement de large ouverture.

Au cours de ces échanges, le Président de la République a insisté auprès de ses interlocuteurs sur la nécessité de mettre le Mali au dessus de tout et les a exhortés à l’accompagner dans le processus de reconstruction de notre pays.

Le Président de la République a constaté auprès de ses interlocuteurs une grande capacité d’écoute et une grande disponibilité à fédérer leurs énergies pour le développement de notre pays et le bonheur de nos populations.

Ainsi, le Président de la République a décidé de nommer Docteur Boubou CISSE aux fonctions de Premier ministre.

Le Président de la République a chargé Docteur Boubou CISSE de former une nouvelle équipe gouvernementale dans l’esprit des conclusions de ses consultations avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition.

Koulouba, le 22 avril 2019.

Le Secrétaire général

 

Le Bureau Politique national du RPM salue la nomination de Boubou Cissé

Le Bureau Politique national du Rassemblement pour le Mali (BPN-RPM) salue l’initiative du Président de la République de consulter les différentes forces politiques en vue de la formation d’un gouvernement de mission. Le BPN-RPM salue la nomination par le Président de la République d’un nouveau Premier ministre, en la personne de Dr Boubou Cissé.

Le BPN-RPM félicite le Dr Boubou Cissé pour la confiance placée en lui par le Président de la République et lui souhaite une bonne réussite dans sa mission. Le BPN-RPM exhorte le nouveau Premier ministre à inscrire son action sous le signe du rassemblement souhaité par le Président de la République et à former son gouvernement sur la base des consultations avec l’ensemble des forces politiques, majorité et opposition.

Bamako, le 22 avril 2019

Le Président du parti

Dr Bokary Tréta

 

Les JVC-Mali remercient le Président de la République !

Suite à la nomination du Dr Boubou Cissé ce lundi 22 avril 2019, comme Premier ministre par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, les JVC (Jeunes Volontaires pour le Changement au Mali), saluent cette nomination judicieuse et opportune. C’est le choix du changement et de la compétence par la jeunesse; donc un éveil de conscience, du sens de la responsabilité et de l’amour pour le Mali. Les JVC-Mali, remercient le Président de la République pour ce choix éclairé et allant dans le sens de la promotion de la vaillante et debout jeunesse du Mali. Les JVC-Mali assurent à Dr Boubou Cissé et son futur gouvernement leur soutien et leur accompagnement dans la réussite de leur mission à un moment où notre traverse une étape difficile depuis son existence. Les JVC-Mali appellent tous les patriotes maliens à être un et un seul et accompagner le nouveau gouvernement qui sera mis en place pour la stabilité de nos institutions et la réalisation des réformes politiques et institutionnelles en vues.

Bamako le 22 avril 2019

Le Président des JVC-Mali

Fousseyni Tandina

 

Le PRVM FASOKO souhaite pleine réussite au nouveau PM …

Excellence Monsieur le Premier Ministre Dr Boubou CISSE

Suite à la nomination de Dr Boubou CISSE comme le nouveau Chef du Gouvernement du Mali, le Bureau Exécutif National du PRVM FASOKO et l’ensemble de ses militants vous adressent ses chaleureuses félicitations.

….et l’invite à faire face aux défis du pays sans tarder. Le Bureau Exécutif National du PRVM FASOKO souhaite pleine réussite au nouveau Premier Ministre, il l’invite à faire face aux défis du pays sans tarder dans le contexte de la sauvegarde de l’unité nationale, de la cohésion nationale et dans le respect de nos valeurs « Dambé-Danaya-Ladiriya » gage d’une bonne gouvernance.

Le PRVM FASOKO saisit cette occasion pour vous réaffirmer sa disponibilité pour contribuer à instaurer la paix et la stabilité au sein de la nation malienne.

Vive le Mali ! Que Dieu Bénisse le Mali !

Bamako, le 23 Avril 2019

Le Secrétaire Générale du PRVM FASOKO

Yaya Coulibaly

 

L’URD prend acte de la nomination mais….

????????????????????????????????????

L’URD a pris acte de la nomination du nouveau Premier ministre Boubou CISSÉ. L’URD le félicite et lui souhaite bonne chance.

Toutefois, l’URD informe l’opinion nationale et internationale que, contrairement au communiqué publié par la Présidence de la République sur la nomination du Premier ministre, son Président, l’honorable Soumaïla Cissé, n’a été ni associé ni consulté à l’occasion de cette nomination.

…Soumaïla Cissé n’a été informé ni du choix ni du profil du PM

L’URD rappelle que lors des échanges que l’honorable Soumaïla Cissé a eu avec le Président Ibrahim Boubacar Keïta le samedi 20 avril 2019, ce dernier ne l’a nullement informé de son choix ni du profil de celui qu’il entendait nommer comme Premier ministre.

L’URD continuera à être vigilante.

Bamako, le 22 avril 2019

Le secrétaire à la communication

Me Demba TRAORÉ

Officier de l’Ordre National

 

Le «Parti YELEMA, le Changement» encourage le Premier ministre…

Le « Parti YELEMA, le Changement » prend acte de la nomination du Premier ministre Dr Boubou CISSE et lui souhaite bonne chance dans ses nouvelles et exaltantes fonctions.

Le « Parti YELEMA, le Changement » encourage le Premier ministre en lui rappelant que les Maliens attendent beaucoup de sa personne et de l’équipe qu’il formera pour conduire les actions du Gouvernement.

… et réitère sa position d’une large inclusivité…

Le « Parti YELEMA, le Changement, réitère sa position d’une large inclusivité dans la composition du Gouvernement. Ce qui doit se traduire par la participation de l’opposition politique. Il est indispensable de rassembler les Maliens pour construire un consensus afin d’aider le pays à sortir de la crise.

Bamako, le 22 Avril 2019

 

Le RpDM de Cheick Modibo Diarra prend acte !

Le RpDM a appris par le DECRET No 2019 – 0317 /P-RM du 22 Avril 2019 la nomination de Docteur Boubou Cissé comme Premier Ministre de la République du Mali.

Le RpDM en prend acte.

Le RpDM informe l’opinion nationale et internationale que lors de la rencontre entre le Président de la République son excellence Ibrahim Boubacar Keita et le Président du RpDM, le Docteur Cheick Modibo Diarra, les discussions ont porté sur la nécessité de rassembler tout le monde au chevet du Mali.

….mais n’a été consulté ni sur le choix ni sur la nomination

Le Président du RpDM a réaffirmé la position de son parti de soutenir tout nouveau gouvernement dont la seule mission se limiterait à la sortie du Mali de la crise actuelle en suspendant tout projet de révision de la constitution qu’il juge non opportun. Les discussions n’ont pas porté sur le choix ni sur la nomination d’un nouveau Premier Ministre.

Bamako, le 23 Avril 2019

Le Secrétaire à la Communication

  1. Yéhia A Maiga

 

Général Moussa Sinko Coulibaly: ‘’Une occasion ratée de changer de gouvernance…’’

La Plateforme Pour le Changement informe ses militants et sympathisants, l’opinion nationale et internationale qu’elle n’a pas été consultée ni directement ni indirectement quant à la nomination d’un premier ministre.

La Plateforme Pour le Changement exprime sa totale désapprobation à la suite des mensonges diffusés dans les communiqués officiels de la présidence de la République, demande à la présidence de cesser son mépris et respecter l’opinion nationale.

La Plateforme Pour le Changement considère la nomination de Dr boubou Cissé comme une occasion ratée de changer de gouvernance.

IBK est le seul problème

La Plateforme Pour le Changement regrette cette nomination.

La Plateforme Pour le Changement appelle les Maliens et les amis du Mali à continuer à ne pas se laisser distraire par un changement de Premier ministre sachant que le problème est le régime en entier incarné par le président Ibrahim Boubacar Keita.

Nous sommes confiants que la volonté du peuple malien triomphera bientôt. Que Dieu bénisse le Mali et les maliens.

Bamako le 23 Avril 2019

Le Président de la plateforme pour le changement

Général Moussa Sinko Coulibaly

Chevalier de l’Ordre National

 

L’ADP-MALIBA constate une continuité qui laisse perplexe sur la suite des événements….’’

L’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-MALIBA) prend acte de la nomination, ce 22 Avril 2019, du Docteur Boubou Cissé en qualité de Premier Ministre. Le parti constate que cette nomination n’est qu’une continuité qui laisse l’ADP-Maliba perplexe sur la suite des événements. A ce titre, le parti demeurera vigilant.

Au vu de la situation actuelle du Mali, le nouveau Premier Ministre n’aura aucun délai de grâce de la part de l’opposition que nous représentons. Il y a péril en la demeure et l’urgence est trop importante.

….mais appréciera sa capacité du PM à ramener la paix, la sécurité et à rassembler les Maliens…

Nous connaissons mieux que quiconque les méthodes de travail du Docteur Boubou Cissé et ce, depuis qu’il est Ministre des Mines. Si, dans les conditions actuelles, le nouveau Premier Ministre décide d’agir comme il a eu à le faire dans le passé en soutenant des prédateurs étrangers pour affaiblir à dessein ses propres compatriotes, il trouvera face à lui un Peuple engagé et déterminé à lui faire barrage.

L’ADP-Maliba jugera donc le nouveau Premier Ministre en fonction de sa capacité à ramener la paix et la sécurité ainsi que des actes qu’il posera pour rassembler tous les maliens.

L’ADP-Maliba se battra continuellement pour l’amélioration qualitative de la gouvernance afin d’éviter à notre cher Mali de plonger à nouveau dans une crise politique et institutionnelle dont les conséquences affecteront durablement les paisibles populations.

Bamako, le 23 Avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *