Droits de santé sexuelle et reproductive : L’AJCAD outille une dizaine de participants des OSC

Clarifier les valeurs en matière de droit en santé sexuelle et reproductive (DSSR) et amener les acteurs à utiliser ces valeurs comme atout, tel étaient l’objet d’un atelier de formation initié par l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (AJCAD).

Dans le domaine de la santé sexuelle et génésique, les interventions de la clarification des valeurs ont été de plus en plus utilisées pour traiter des problèmes tels que le rejet des personnes infectées par le VIH, la volonté des cliniciens à pratiquer des avortements et la volonté des prestataires de soins et des services à exécuter des prescriptions pour une contraction. La plupart des sujets liées à la santé sexuelle font face à une attitude de rejet et de discrimination à l’égard de nombreux acteurs.

Dans une perspective de renforcement des capacités des OSC et pour un accompagnement dans la mise en œuvre du projet, l’AJCAD, en partenariat avec AmplifyChane et les task force au Mali, organise cette activité afin de permettre aux OSC de mieux répondre aux préoccupations en lien avec les droits DSSR.

Selon le responsable des programmes à l’AJCAD, Ousmane Maiga, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, cet atelier de trois jours concerne les acteurs qui évoluent déjà dans le domaine, notamment les organisations de la société civile qui travaillent sur les thématiques entant que techniciens dans les organisations de jeunes et d’autres acteurs institutionnels «… Donc ensemble nous allons sur quelque chose d’essentiel qui concerne la clarification desvaleurs. Comme vous le savez, nous sommes un pays d’histoire, de tradition et de coutume, il est essentiel qu’on ait cet angle d’analyse dans tout ce que nous faisons comme activité quotidienne.

C’est pour cela que nous avons voulu initier cet atelier qui entre dans le cadre d’un projet sous régional afin de mieux discuter sur les thématiques avec les acteurs, et de poser les jalons et voir en quoi est-ce que les valeurs peuvent être des avantages ou des inconvénients pour l’épanouissement de l’individu » a-t-il dit.

Edifier les participants sur la situation des DSSR (acquis et défis), analyser les valeurs qui sous-entendent les convictions et attitudes concernant les DRRS au Mali, étaient entre autres les résultats de l’atelier qui s’est tenu du 10 au 12 août dernier au siège de l’AJCAD à Badalabougou .

Bintou

Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *