Emission de titres publics des Etats membres de l’UEMOA : L’ensemble des émissions du Mali a atteint 352,8 milliards

Selon l’Agence UMOA-Titres (AUT), l’ensemble des émissions du Mali a atteint 352,8 milliards avec une forte prépondérance des obligations à la date du 30 septembre 2016.aut-01
L’Agence UMOA Titres (AUT) a organisé, le 28 octobre dernier, à l’hôtel Onomo de Bamako, une rencontre d’information et de promotion des titres publics avec les hommes de media. Cette rencontre qui était présidée par le Directeur adjoint de l’AUT, Badanam PATOKI, s’inscrivait dans le cadre d’une série d’ateliers de l’Agence pour mieux informer les hommes de media. Plusieurs présentations ont été faites sur « Le marché de la dette : genèse, fonctionnement et acteurs », « Organisation d’une émission des titres publics : depuis la planification jusqu’à la levée de fonds », « Bilan 2015 des activités de l’AUT, actions 2016 et perspectives pour l’année 2017 ».
Des présentations faites par l’expert de l’AUT, on retient une forte croissance des émissions de titres publics entre 2001 et 2015 de 55 à plus de 3000 milliards. En 2014 et 2015, les émissions du Mali sur le marché régional de la dette publique ont presque doublé par rapport à 2013. A la date du 30 septembre 2016, l’ensemble des émissions du Mali a atteint 352,8 milliards avec une forte prépondérance des obligations. 54% de la dette émise par le Mali sur le marché régional de la dette sont détenus par des ressortissants maliens. L’encours de la dette du Mali sur le marché régional est en constante hausse et a atteint 859,3 milliards à fin septembre 2016.
Selon les explications de l’AUT, c’est la Côte d’Ivoire qui détient 22,2 % des titres de dette publique dans l’Union. Elle est suivie du Burkina (18,7%) et du Sénégal (16,9%). Quant au Mali, il détient 13% des titres de dette publique de l’Union»
Sur la base des besoins exprimés par les Etats, l’Agence UMOA-Titres (AUT) créée en 2013, est chargée d’identifier les modalités les plus appropriées pour mobiliser les ressources financières nécessaires sur les marchés régionaux et internationaux de capitaux.
L’Agence apporte son assistance aux trésors nationaux pour le renforcement de leurs capacités, la détermination et la formulation de leurs besoins, la programmation et la coordination de leurs interventions sur les marchés de capitaux. Elle assiste également les trésors nationaux dans la promotion des titres publics auprès des investisseurs nationaux, régionaux et internationaux, et les accompagne dans la gestion opérationnelle des émissions.
Chiaka Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *