Erratum

’’Depuis son retour au bercail dans les années 2000 après un long séjour dans les prisons béninoises, grâce à l’intervention d’ATT auprès du général Kérékou, Almamy Cissé dit «Djinéni» n’a cessé de défrayer la chronique.’’ (Le Challenger No 1375 du 8 juillet 2019).

Il s’agit là d’une malencontreuse erreur qui nous a fait confondre Almamy Cissé dit «Djinéni au marabout Ahmadou Cissé, qui a tiré sa révérence dans la nuit du samedi 10 février au dimanche 11 Février 2018. Nous présentons en conséquence nos sincères excuses à ‘’Djinèni’’.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *