Faisons connaissance avec les élus de la 6ème législature : Sidiki N’Fah Konaté, député élu à Kolondiéba

Partager cet article

Nul n’est prophète chez soi, dit-on. L’Assemblée nationale aura fort besoin, surtout en ces périodes d’incertitude, de cette figure emblématique des médias et de la communication jouissant d’une solide réputation en Afrique voire au-delà. En plus d’être un homme très dense, Sidiki est un citoyen, un républicain, toujours disponible tant qu’il s’agit de s’engager pour son Maliba.

Sidiki N’Fah Konaté est député élu, depuis peu et pour la première fois, dans la circonscription de Kolondiéba. Ce natif de Djibléna, un village de Tounséguéla, est titulaire d’une licence en lettres, d’une maîtrise en littérature comparée, d’un DEA en communication et d’un doctorat en sciences et techniques de la communication, et aussi en sociologie de l’information et de la communication.

‘’Bardé’’ de diplômes, l’homme est connu aussi et surtout pour être un fou du travail bien fait. Éminence grise du monde de la communication et du journalisme, Sidiki N’Fa Konaté n’est pas un inconnu dans l’arène politique. Ce journaliste chevronné est un témoin-clé de l’évolution démocratique du Mali.

Journaliste-reporter, présentateur à la radio et à la télévision, animateur de débats, chef du service des reportages de la radio et de la télévision à l’ORTM, conseiller technique au ministère de la Communication. De 1993 à 1997, il est nommé directeur général adjoint de l’Ortm puis, de 1997 à 2011, directeur général.

Ancien vice-président du Conseil international des radios et télévisions d’expression francophone (Cirtef), membre influent de l’Union Africaine des Radiodiffusions (UAR) et de l’Union Radiophonique et Télévisuelle Internationale (URTI), il fut président entre 2007 et 2011 président du Réseau de l’Audiovisuel Public d’Afrique Francophone (RAPAF). Il dispose d’une grande connaissance et une parfaire maitrise du paysage audiovisuel malien et francophone.

En avril 2011, il intègre le gouvernement de Mme Cissé Mariam Khaidama Sidibé en qualité du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Conseiller spécial du président de l’Assemblée nationale, il revient comme directeur général de l’ORTM jusqu’à son départ à la retraite en 2018.

Chargé de cours à l’Université de Nice, il a dispensé des enseignements à la Deutsche WELLE, au CIERRO, l’Université du Mali, à l’ENA du Mali sans oublier la formation continue en stratégie de communication pour plusieurs Ong. Consultant, il a pris une part active à l’élaboration de plusieurs documents comme la Politique nationale de communication pour le développement du Mali. L’honorable Konaté a aussi à son actif de nombreuses publications sur les médias et la culture.

L’honorable Konaté dispose d’une longue expérience et d’une expertise avérée dans les domaines de la communication sociale, le management des médias et le journalisme, le mangement des médias publics, la communication institutionnelle et gouvernementale, et la communication pour le développement.

A 64 ans, ce fils de chef de village, de chef de canton et d’ancien combattant de la 2ème guerre mondiale, a un sens élevé de l’honneur et de la dignité. Un sens élevé de l’Etat. Loyal, l’honorable Sidiki N’Fa Konaté adore sa patrie. Son expérience et son expertise peuvent être utiles à la 6ème législature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons