Finale de la coupe MPC-DC en Commune IV : Les jeunes de Djicoroni s’offrent le trophée

Partager cet article

La finale de la 1ère édition de la Coupe du Mouvement Patriotique pour la Citoyenneté et le Devoir Civique (MPC- DC) s’est jouée, le 8 février 2020, au terrain Chaba de Lafiabougou. Le FC Djicoroni a remporté le trophée en battant l’AS Lassa sur le score de 2 buts à 0. 

Le terrain de football Chaba de Lafiabougou a abrité la finale de la Coupe du  MPC-DC qui a opposé l’équipe de Djicoroni aux jeunes de Lassa. Cette rencontre s’est tenue en présence de nombreux supporters, du représentant du maire de la Commune IV et de plusieurs personnalités accueillies par la fanfare de la Garde nationale.

Pendant la première partie du jeu, les deux équipes se neutralisent et partent à la pause sur le score de zéro but partout. Mais dès le retour des vestiaires, le FC Djicoroni marque, coup sur coup, deux buts aux 20ème et 23ème minutes. Le score ne changera pas jusqu’au coup de sifflet final.

Avant la remise du trophée, d’autres talents ont tenu le public en haleine : la démonstration des techniques de self-défense des pratiquants de Shotokan et le champion d’Afrique des handicapés en Battle dance. Ils se disent reconnaissants envers Cheick Oumar Koné pour sa contribution au développement de la commune IV de Bamako.

L’équipe victorieuse a empoché une enveloppe de 100 000 F CFA. Quant aux finalistes malheureux, ils ont été consolés avec un chèque de 50 000 FCFA. Le capitaine des blancs de Djicoroni, Mahamadou Coulibaly, nous explique: «On avait peur à la première mi-temps. À la seconde partie, nous avons gagné en confiance et c’est la que la chance nous a souri ».

Pour le parrain, cette finale clôture les premières activités entamées par son mouvement. «MPC-DC est créé en mai 2019. Pour les activités, les jeunes ont opté pour le football. C’est un vecteur de rassemblement pour prendre des initiatives de développement local», a expliqué Cheick Oumar Koné.

Pour rappel, ce tournoi a débuté le 10 janvier 2020 et a mis aux prises les jeunes des huit quartiers de la commune.

À la mi-temps, deux rappeurs ont fait des prestations. Dans leurs envolées lyriques, ils ont remercié le président de l’association, Cheick Oumar Koné, pour son aide aux démunis, le grattage des rues, le don de corbillards à des mosquées.

Makan Fofana, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons