Fonds climat Mali : Tenue de la 5ème session du comité de pilotage

L’Agence de l’Environnement et du Développement Durable (AEDD) a abrité la 5ème session du comité de pilotage du projet ‘‘Fonds Climat Mali’’ le vendredi 4 novembre. L’événement a enregistré la présence des partenaires financiers et techniques.photo-fond-climat-01
Ce projet dont la phase pilote arrive à terme en janvier 2017, a eu des résultats visibles sur le terrain, selon le Coordinateur du secrétariat technique, Abdoulaye Aziz Dicko. Le Fonds Climat Mali, est un fonds d’affection multi-domaines qui permet de recevoir des contributions financières de plusieurs organisations multilatérales, bilatérales et du secteur privé. Ce projet est un produit du bureau des Fonds multipartenaires du PNUD pour soutenir le gouvernement du Mali dans le domaine de la lutte contre le changement climatique. Selon Abdoul Aziz Dicko, du début du projet en mars 2014 à la date d’aujourd’hui, le ‘‘Fonds Climat Mali’’ a pu mobiliser 8 millions de dollars. Trois gros projets sont déjà réalisés, quatre autres sont financés et prêts à être exécutés.
« Il y a la mobilisation, Dieu merci, mais l’appropriation nationale doit se faire, ce n’est pas aussi facile que ça, mais je pense qu’on a des autorités qui sont très engagées », a souligné M. Abdoulaye Aziz Dicko parlant des ambitions du ‘‘Fonds Climat Mali’’. A l’en croire, cette 5ème session du comité de pilotage a porté sur l’avenir du fonds : « C’était d’abord sa phase pilote, maintenant on est en train d’amorcer la seconde phase qui est la phase opérationnalité de ce projet », dit-il.
Au cours de cette 5ème session du comité de pilotage, Souleymane Cissé, représentant du Ministère de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, a évoqué quelques difficultés rencontrées par le ‘‘Fonds Climat Mali’’ pendant sa phase pilote. Au nombre de ces difficultés, figure le manque de financement pour le secrétariat technique du projet. « Cette situation, à n’en pas douter, a eu des répercussions néfastes sur les activités du fonds climat, notamment le suivi-évaluation des projets et programmes financés ».
Il a enfin réitéré l’appel du gouvernement à l’endroit des partenaires techniques et financiers à apporter des contributions pour la consolidation du projet.
Modibo Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *