Formation en Art oratoire d’Aro international : Plus de deux cents étudiants formés

Initié par Aro international dont le maître d’œuvre est Amadou Moussa Coulibaly, la fin de la formation de la deuxième promotion en art oratoire à été sanctionnée par un concours. C’était le samedi 8 octobre 2016 sur la colline du savoir, avec comme parrain, l’ancien ministre Jean-Marie Idrissa Cissé. On notait la présence de Dr Laya Dolo, représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Amadou Ombotimé, représentant du ministre de l’éducation nationale, des membres de la première promotion et du bureau d’Aro international Mali.
Dans le but de contribuer à rehausser le niveau des élèves et étudiants du Mali, Aro international Mali, dirigé par Amadou Moussa Coulibaly, a initié une série de formations des étudiants en art oratoire. Après la sortie de la première promotion, la deuxième promotion composée de plus de deux cents participants, vient de recevoir ses attestations de fin de formation. Cette remise a été couronnée par un concours oratoire entre sept candidats.
Au terme de ce concours, le jury a attribué la première place à Adama Moussa Sanogo de la Faculté des lettres avec une moyenne de 14,83, les deuxième et troisième places sont revenues respectivement à Diaguely Cissé (14,33) et Nouhoum Coulibaly (13,58). Un diplôme d’excellence leur a été décerné.
Selon le Président Directeur Général d’Aro international, Amadou Moussa Coulibaly, le développement de toute nation dépend de ses leaders. « C’est conscient de cette thèse que les jeunes de l’Afrique ont décidé de violer l’histoire, pas pour des futilités, mais pour donner un enfant, baptisé Aro international qui a pour ambition, de renforcer les acquis et optimiser les talents. Aro a vu le jour sur la colline du savoir sous le label ‘’Mouvement Jeunesse Africaine’’. Aujourd’hui, il existe dans plusieurs pays africains et est le premier cabinet d’art oratoire de la sous-région agréé par l’Etat ivoirien. Il excelle dans tout ce qui est communication, formation professionnelle en prise de parole en public, en coaching, développement personnel, leadership, animation télé, de radio, maîtrise de cérémonie etc. ». Pour le parrain, Jean-marie Idrissa Cissé, cette initiative d’Aro international est très salutaire. A travers ces actions, l’espoir renaît pour les futurs cadres du Mali de retrouver leurs lettres de noblesse. « Les étudiants maliens étaient numéro 1 partout où ils partaient, mais aujourd’hui, c’est le contraire qui se passe. Voilà pourquoi, cette initiative d’Amadou Coulibaly, PDG d’Aro international est très salutaire ».
Abondant dans le même sens, le représentant du ministre de l’éducation nationale, Amadou Ombotimé, a indiqué que le département de l’éducation nationale est conscient de ce qui se passe. C’est pourquoi, le syllabaire a signé son retour dans le système éducatif malien.
Quant au représentant du ministre de l’enseignement supérieur, Laya Dolo, l’art oratoire s’inscrit en droite ligne de la liberté d’expression qui fait partie intégrante des libertés fondamentales.
La clé du succès dans l’art oratoire se résume en trois mots : la consistance, la cohérence et la systématique. A l’en croire, le fait de savoir parler en public est un atout majeur car, la diversité des opinions d’aujourd’hui a augmenté le besoin de savoir bien parler en public.
Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *