Forum de la construction de l’industrie : Produire aux normes internationales

Après sa série de visites dans les installations industrielles de notre pays et  sa rencontre  avec  l’ensemble de leurs  patrons pour faire l’état des lieux de l’industrialisation au Mali, le Ministre du Développement Industriel a présidé ce lundi 20 février 2017 à l’Hôtel Sofitel de l’Amitié de Bamako, le Forum de la Construction de l’Industrie. Cette rencontre avec les professionnels du secteur des matériaux de construction a essentiellement concerné les deux sociétés de cimenterie du pays, Diamond  Cément Mali (DCM-SA) et Cimenterie de l’Afrique (CIMAF-Mali).

Le Ministre du Développement Industriel, avant d’ouvrir les travaux, a clairement indiqué  le cap de la journée visant à débattre des  thèmes  tels que : « Mettre les   productions  en adéquation avec les besoins des populations ; Comment faire développer  l’industrie de la cimenterie afin  qu’elle puisse s’épanouir ? ; Comment persuader les maliens à  favoriser  l’autonomisation malienne  du ciment ? ; Comment conforter la bonne réputation du ciment malien pour  accroître  sa consommation et lancer sa  compétitivité sur  le marché de la sous-région ? ». Des thèmes soumis à l’expertise des professionnels du secteur: revendeurs de ciment, associations des consommateurs et autres cadres de l’industrie  participant  au  forum industriel de la construction.

Mohamed   Ali Ag Ibrahim les a invités à  définir des pistes  idoines dans le cadre de  l’amélioration et du développement de l’industrie de la construction au Mali singulièrement celle de la cimenterie. Il est persuadé qu’avec  les   échanges, critiques, suggestions et conseils avisés, les sociétés  de cimenterie  seront capables de  corriger leurs faiblesses,  relancer leurs productivités et optimiser leur rentabilité  pour booster le secteur. « Il est de nos jours inacceptable que notre pays continue à importer chez ses voisins l’essentiel de ses besoins en ciment alors qu’il dispose dans ce domaine,  d’un  immense potentiel qu’il faut valoriser et exploiter judicieusement, un sursaut patriotique, décisif est donc plus que jamais nécessaire pour  non seulement renforcer notre parc industriel mais aussi s’affranchir de cette dépendance peu glorieuse de l’extérieur » a-t-il  fait savoir aux industriels  maliens du ciment.

Le ministre reste convaincu qu’il est essentiel de mettre le  focus sur les cimenteries du pays afin de créer un cadre propice pour leur  production et leur promotion.  C’est pourquoi, tout en rassurant DCM-SA et CIMAF-Mali du soutien  total  du gouvernement,  il  les a incités  à produire  davantage  dans le strict respect des normes internationales.  Une projection de films documentaires  a  présenté les deux sociétés de cimenterie du Mali. Rappelons que lors de sa rencontre avec les patrons des unités industrielles, le Ministre du Développement leur avait déjà demandé de faire l’état des lieux de l’industrie au Mali.

Gaoussou M Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *