Général Cheick Fantamady Dembélé : Officier brillant, Expert de renommée internationale

Le Général de brigade Cheick Fantamady Dembélé est l’un des officiers les plus brillants de sa génération, dont l’expertise peut énormément aider le Mali en ces moments d’incertitudes.

De Saint Cyr à l’Ecole d’Etat-major de Koulikoro en passant par l’Ecole de guerre de Paris, Cheick Fantamady Dembélé est l’un des officiers les plus  brillants de sa génération. La preuve….

En effet, Cheick Fantamady Dembélé est major de la promotion 1990-1993 de l’Ecole spéciale militaire de Saint Cyr/Coëtquidan en France, où il obtient le diplôme d’officier en connaissances militaires générales, en plus du Master en relations internationales avec les félicitations du jury. Major de sa promotion, il l’est également à sa sortie de l’Ecole d’Etat-major de Koulikoro avec son brevet. Ce n’est pas tout, quand il obtient son Brevet de l’Ecole de guerre de Paris – 2006-2007- il se distingue avec la ‘’Mention spéciale’’ ! en outre, à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) le Général de Brigade Dembélé a obtenu une licence en histoire.

Ayant servi plusieurs années à la Commission de l’Union africaine à Addis-Abeba, plus précisément au département Paix et Sécurité, Général Dembélé a apporté son expertise à la conception de la Force africaine en attente, dont il fut le Coordinateur de l’entraînement et de la formation.

‘’Courtisé’’ à cause son intelligence et sollicité pour son savoir-faire, cet ingénieur militaire diplômé de la prestigieuse Université de l’Armée fédérale allemande – à Munich –  a été la pièce maitresse dans la planification stratégique de nombreuses opérations et d’initiatives de paix en Afrique telles l’Initiative de coopération régionale pour l’élimination de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (Misma), la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises (Caric), la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (Misca), la Force multinationale mixte des Etats du Bassin du Lac Tchad contre Boko Haram, la Force conjointe du G5-Sahel.

Appelé à la tête de l’Ecole de maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye en 2018, année à laquelle il a été promu au grade de général de brigade, Cheick comme l’appellent les intimes, a su trouver des stratégies pour renouer rapidement avec des partenaires.

Fin stratège, il manie discrétion et efficacité. Les compétences de ce polyglotte qui parle couramment l’Anglais et l’Allemand et le Français peuvent être très utiles au Mali. Des compétences nationales à l’image du Général Cheick Fantamady Dembélé méritent d’être suffisamment valorisées pour un meilleur rayonnement du Mali.

Chiaka Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *