Groupement Interbancaire Monétique de l’UEMOA : La presse malienne sensibilisée sur ses apports

Après le Bénin, le Mali est le deuxième pays à recevoir Blaise Ahouantchede, Directeur général du Groupement Interbancaire Monétique de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (GIM UEMOA). Il s’agit d’une rencontre de sensibilisation de la presse malienne sur les apports du GIM-UEMOA. Les échanges avec la presse ont porté sur l’historique de la création du GIM-UEMOA, la signification du GIM, ses missions, ses objectifs, l’utilisation de la carte GIM et ses perspectives. L’événement s’est déroulé à l’hôtel  Sofitel de l’Amitié sous la houlette du Directeur général du groupe en présence des représentants des banques maliennes.

C’est une tradition que le Directeur du GIM veut respecter désormais avec les hommes de medias. Il s’agit de prendre langue avec les journalistes dans les pays de l’UEMOA afin qu’ils puissent connaître davantage les missions du Groupement Interbancaire Monétique de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine. Selon Blaise Ahounatchede, le GIM-UEMOA est un organisme créé en 2003 par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et les banques de l’espace UEMOA composé du Benin, du Burkina Faso, de la Côte-d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo. Le groupement a pour mission d’assurer le bon fonctionnement de l’interbancarité monétique dans l’espace UEMOA, faire la promotion de l’interbancarité monétique et assurer la formation des acteurs de la monétique. Egalement, le GIM vise à développer l’interbancarité monétique, développer de manière efficace les moyens de paiement électronique.

Enfin, il met l’accent sur la promotion des services électroniques à forte valeur ajoutée.

Aujourd’hui, le GIM est devenu un fédérateur et un intégrateur dans l’espace UEMOA grâce à son service qui facilite la circulation des personnes et des biens. « Au-delà de son caractère fédérateur et intégrateur, le GIM démocratise le système de bancarisation dans l’espace UEMOA », explique le conférencier devant les hommes de media.

Selon lui, le Mali est l’un des pays qui ont toujours soutenu le projet du GIM-UEMOA. C’est ainsi qu’il révèle que  toutes les banques maliennes sont dans le GIM-UEMOA. Dans l’espace UEMOA, 4.000.000 de cartes GIM sont en circulation.

A la question de savoir quelle est l’utilité de la carte GIM, le Directeur explique que c’est une carte délivrée par une banque membre du GIM-UEMOA qui est interconnectée au réseau du GIM. Ce qui permet à son propriétaire de faire des opérations de retrait et de paiement indépendantes de sa banque.

Le GIM a pour vision de s’étendre à l’espace CEDEAO voire, à toute l’Afrique.

MLF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *