Hamdallaye : ‘’Le fils d’un ministre’’ échappe au lynchage après avoir percuté violemment trois motocyclistes

Accident 001Ce samedi 21 janvier 2017, vers 16 heures, le fils d’un ministre, ivre au volant d’un véhicule de marque JMC, a violement percuté trois motocyclistes à Hamdallaye sur la route de Lafiabougou Avenu Cheick Zayed . La violence du choc de l’accident n’a donné aucune chance aux motos Jakarta réduites en morceaux éparpillés sur le goudron.
Selon les témoins oculaires de l’accident, le véhicule Pik up de marque GMC est venu d’une rue en face de la pharmacie Fata pour se jeter sur le goudron sans aucune prudence. Du coup, il a percuté violemment les motocyclistes en provenance de Lafiabougou.
D’autres témoins expliquent que la violence du choc de l’accident a projeté ces motocyclistes en l’air avant d’atterrir sur le goudron. Sorti ivre du véhicule, l’indélicat chauffeur d’une vingtaine d’années, s’est réclamé fils d’un ministre avec arrogance. Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère de la foule qui n’a pas hésité à le bastonner proprement. Battu jusqu’au sang, « le fils du ministre » n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention de certaines bonnes volontés venues à sa rescousse. Bref, il a échappé à un lynchage. Actuellement les accidentés sont soumis à des soins intensifs.
D. Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *