IBK a appelé Soumaïla Cissé… : Le temps des interrogations !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a passé le 14 février dernier, un coup de fil à son challenger et Chef de file de l’opposition politique, Soumaïla Cissé. Si ce dernier ne s’est pas encore prononcé, le locataire du palais de Koulouba a confirmé la nouvelle sans faire de commentaires.

«Je voudrais vous annoncer que le président du FSD a reçu un appel téléphonique du président Ibrahim Boubacar Keïta, hier, jeudi 14 février, en fin d’après-midi. Le président Soumaïla Cissé est en voyage. Dès son retour, une réunion extraordinaire de la direction du FSD sera consacrée aux derniers développements de la situation politique. Tenons bon ! Courage ! Bien fraternellement à toutes et à tous !». Voilà en substance, le message posté sur les réseaux sociaux par le Président du Parti pour la Renaissance Nationale (PARENA), Tiébilé Dramé, non moins ancien directeur de campagne du candidat Soumaïla Cissé.

Interrogé par notre consœur de la Télévision nationale, Hawoye Touré, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a confirmé dans un éclat de rire, qu’il a effectivement passé un coup de fil à son petit frère Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition politique. Tout en laissant entendre qu’il n’y a rien de plus normal.

Pourquoi IBK, de plus en plus cerné par les foyers incandescents, s’est-il résigné à aller vers son cadet qui refuse de reconnaître sa réélection et formule de nombreux griefs contre sa gouvernance ? On apprend, grâce à notre très informé confrère de RFI que deux personnalités pourraient avoir notablement contribué à ce rapprochement. Il s’agit du Représentant spécial du  secrétaire général des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif et du président de la République de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Qu’est- ce que Soumaïla Cissé pourrait concéder au président de la République et vice versa pour la paix, la stabilité du Mali ? Quels sacrifices sont-ils prêts à consentir pour l’intérêt supérieur du Mali qu’ils déclarent tous deux chérir et pour lequel ils sont censés se battre ?

Daouda T. Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *