Ils se prononcent sur la décision présidentielle

Ils sont de la majorité présidentielle et de l’opposition. Ils se prononcent sur la décision prise par le Président de la République de surseoir à la tenue du référendum constitutionnel.
Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise, Président de la CDS Mogotiguiya
« Nous sommes parfaitement en phase avec le Chef de l’Etat »

C’est une décision qui est conforme à la gestion politique du Président Ibrahim Boubacar Kéïta parce qu’il a pris une décision politique de réformer qui, historiquement, se justifiait largement et était conforme à son souci et à ses engagements de réformer l’Etat et de mettre le Mali au diapason des Etats modernes. Cependant, son évaluation de la situation actuelle, à travers les différentes rencontres et consultations qu’il a menées avec toutes les couches, l’a conduit à revoir l’opportunité de la révision constitutionnelle qu’il avait initiée. Et cela, pour que le Mali ne se fragilise pas davantage. C’est de sa responsabilité. Il a affirmé cette responsabilité dans son adresse d’hier soir. En cela, nous sommes parfaitement en phase avec le Chef de l’Etat.
Le Rassemblement Pour le Mali (RPM)
« Le BPN-RPM salue l’esprit d’écoute et d’ouverture, le sens de partage et de convergence »
Avant de saisir l’Assemblée Nationale, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, a souverainement décidé d’initier une série de larges consultations avec l’ensemble des forces politiques et sociales du pays.
À la suite de ces consultations, bien que convaincu de la pertinence du projet, le Président de la République, garant de l’unité nationale et de la cohésion sociale, a décidé dans l’unique et exclusif intérêt supérieur de la nation et de la préservation d’un climat social apaisé, de surseoir au projet de révision constitutionnelle.
Le Bureau politique national et tous les militants du Rassemblement pour le Mali (RPM) saluent cette décision courageuse, républicaine et hautement patriotique du Président de la République.
Le BPN-RPM salue l’esprit d’écoute et d’ouverture, le sens de partage et de convergence ainsi que le souci républicain constant du Président de la République, notamment dans ce contexte particulier de l’histoire de notre jeune démocratie, pour la nation et son unité.
Aussi, le Bureau politique national engage tous les cadres, militants et sympathisants du Rassemblement pour le Mali (RPM) à rester mobilisés et déterminés dans leur soutien actif et indéfectible au Président de la République, à s’approprier et largement partager cette décision.

Le BPN-RPM invite tous les militants et tous les républicains à s’investir pour plus d’écoute, de compréhension mutuelle sur les questions d’intérêt national en particulier sur le projet de la révision constitutionnelle.
Le BPN appelle enfin ses militants et tous les patriotes du Mali à l’unité et au dépassement de soi afin que sous la direction de Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita notre pays chemine dans la fraternité, la paix retrouvée et dans une vision partagée du présent et de l’avenir.
Bamako, le 19 août 2017
Pour le BPN-RPM
Le Secrétaire à la Communication
El hadj Sambi TOURE


Communiqué n°014/08/17 BEN-APR
« Une décision courageuse et historique visant à apaiser le climat social »

Le Bureau Exécutif National de l’Alliance pour le République (APR) a suivi avec une grande attention l’adresse à la nation du Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA à propos du projet de révision constitutionnelle.
L’APR est persuadée que cette décision pleine de sagesse du Président de la République vient prouver encore une fois son attachement et sa détermination à renforcer et à veiller à l’unité et à la cohésion nationale auxquelles il attache un prix d’or.
L’APR se félicite et félicite le Président de la République pour sa décision courageuse et historique de surseoir à son initiative de révision constitutionnelle visant à apaiser le climat social dans l’intérêt supérieur de la nation.
L’APR réaffirme son soutien au Président de la République et l’encourage à persévérer sur les chantiers de la paix et la réconciliation nationale, seul gage d’un développement harmonieux du Mali.
Vive un Mali uni et réconcilié !
Vive un Mali par tous !
Bamako, le 19 août 2017
Le Président
Oumar Ibrahima TOURE
Chevalier de l’Ordre National

Madani Tall, Président du Parti ADM
« Le Président de la République nous évite un voyage funeste »

Un bon conseil reste intemporel. Ainsi, il y a trois cents ans, le poète disait : «Seigneur, que l’intérêt de tant de gens de bien Vous fasse au moins surseoir ce voyage funeste ». En acceptant de sursoir à ce projet, en écoutant les conseils avisés et non les laudateurs, le Président de la République nous évite un voyage funeste et cela est à saluer, car le respect du peuple et l’humilité sont deux grands atouts pour qui entend bien gouverner.
Ce qui me rend particulièrement heureux dans la situation présente, est qu’elle vérifie un vieil adage voulant que les peuples aient les dirigeants qu’ils méritent. Par son engagement, le peuple malien a montré qu’il méritait d’être écouté. S’il s’était comporté en mouton, il aurait été traité comme tel.
Pour autant, nous partisans du Non, devons également avoir le triomphe modeste car le sage a dit : « une grande équipe sait gagner avec humilité et perdre avec fierté ».
Quant à ceux qui veulent le pouvoir, maintenant que ce projet de révision est, je l’espère, enterré, ils doivent le conquérir par les urnes. Nous devons rester profondément démocrates, irrémédiablement légalistes, définitivement républicains et résolument patriotes. Dieu veille.

Nouhoum Sarr, Président du parti FAD
« Nous ne sommes pas des putschistes mais des républicains »

Cette adresse du Président de la République incarne la victoire du peuple malien. Comme nous l’avons toujours dit, la démocratie est le pouvoir du peuple qui est le seul souverain dans une démocratie. Le peuple malien, depuis deux mois, s’est mobilisé comme un seul homme, des dizaines de milliers de personnes, voire des millions de personnes, pour dire que la loi fondamentale qui est écrite noir sur blanc, ne peut pas être modifiée en catimini. Sinon, nous avons affirmé ici qu’elle n’est ni la Bible, ni le Coran et qu’on peut l’amender. Aujourd’hui, le peuple malien a montré qu’il est fier et qu’il restera collé aux valeurs fondamentales de la nation malienne.
Le Président de la République a eu la sagesse de surseoir à la tenue du referendum. Sans ambages, je peux dire que ce sursis est un retrait définitif du projet référendaire. Nous avons dit qu’au sein de la Plateforme, la lutte ne fait que commencer parce que, comme vous savez, notre territoire est occupé. Aujourd’hui, les Maliens sont dans la détresse et pour cause, la gouvernance est chaotique, calamiteuse. Nous allons rester mobilisés pour faire en sorte que le peuple malien puisse retrouver le chemin de la grandeur désormais. Enfin le Mali sera le maître de son destin.
L’alternance est devenue un devoir au regard des 4 ans de gouvernance calamiteuse, de corruption, de détournement. Pour aller plus loin, l’alternance est devenue une religion aujourd’hui. D’ailleurs, c’est devenu une exigence en ce moment. C’est pourquoi nous travaillerons à rassembler toutes ces forces politiques, ces forces sociales, ces forces progressistes pour aller à la conquête et à l’exercice du pouvoir de façon démocratique. C’est pour dire que nous ne sommes pas des putschistes mais nous sommes des républicains. Depuis deux mois, toutes nos actions ont été inscrites dans le cadre de la loi, du respect des textes et de nos valeurs.

Abdoulaye Mangara de l’association Kaoural Renouveau
« Le Président de la République a compris son peuple »

C’est une victoire pour nous. Il n’avait pas le choix face à un peuple déterminé à prendre son destin en main. Je pense que le Président de la République a compris son peuple pour sursoir à l’organisation de ce referendum. Il fallait ça pour apaiser les choses, car le peuple malien se sentait pris à contrepied par la révision de la Constitution. Nous resterons vigilants pour sauvegarder nos acquis démocratiques. J’espère que nous resterons unis pour faire changer les choses dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *