Jeunesse de Fadjiguila : Mohamed Diossé Konaré aux commandes

C’est désormais, Mohamed Diossé Konaré, le nouveau président de l’association des jeunes de Fadjiguila, l’un des neuf quartiers de la commune I du district de Bamako. La cérémonie d’investiture s’est déroulée au foyer des jeunes de Fadjiguila le dimanche 22 janvier 2017 en présence du chef de quartier, des représentants des autorités communales et traditionnelles.Mohamed Diosse Konare 001
Fraichement installé dans son fauteuil de président, Mohamed Diossé Konaré a dévoilé les axes majeurs de son programme autour de six points. Il s’agit de la promotion de la santé, l’assainissement, la promotion de l’assainissement, le renforcement de la cohésion sociale et enfin l’organisation de journées de reboisement pour sauver l’environnement.
Pour lui, les moyens ne manqueront pas pour réaliser son ambitieux programme car c’est la volonté et la détermination de son bureau de 35 membres qui permettront de faire des résultats probants. Et surtout, il est entouré par des lieutenants infatigables comme Dramane Samaké apprécié pour son esprit de rassembleur mais aussi son sens d’ouverture. Mohamed Diossé Konaré a mis l’accent sur l’esprit du rassemblement de toutes les sensibilités politiques qui composent la jeunesse de son quartier. « C’est par le travail, l’engagement, l’action, la motivation et la discipline que nous parviendrons à créer une association de jeunes citoyens actifs à la hauteur de nos idéaux. Que Dieu bénisse Fadjiguila ».
Il faut également signaler la présence des hommes politiques notamment Timothée Dacko, Conseiller municipal membre de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et Sory Ibrahim Coulibaly, maire délégué à Banconi militant du Rassemblement pour le Mali (RPM) à Fadjiguila. Ces deux personnalités politiques ont prodigué des conseils au nouveau président de la jeunesse avant de l’assurer de leur soutien pour ses missions futures. C’est sur la récitation de la fatiha par l’imam du quartier que cette cérémonie a pris fin.
Modibo L. Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *