Journée de bénédiction au Mali : Cheikh Tidiane Alioune Cissé du Sénégal prône une paix durable

Initiée par Cheick Harouna Sankaré, guide spirituel  avec comme invité, Cheik Tidiane Aliou Cissé, petit-fils d’Ibrahima Niass du Sénégal, la journée de bénédiction au Mali a regroupé beaucoup de corporations de la confrérie musulmane du Mali. C’était le dimanche 9 avril 2017 au Palais des Sports de Bamako en présence des groupements religieux au Mali, de l’ambassadeur du Sénégal au Mali, Hassane N’Doye et d’une foule nombreuse.

L’objectif de cette journée était de faire des bénédictions afin que le Mali puisse avoir une paix durable. Elle a regroupé des délégations venues du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Selon Harouna Sankaré, il n’est point besoin de dire qu’au moment où le Mali est fragilisé pour ne pas dire divisé,  à l’heure où,  certains frères de même sang et de même lait s’entredéchirent, des supposés sudistes et nordistes s’affrontent, des musulmans modérés et musulmans intégristes se regardent en «chiens de faïence », certaines ethnies se haïssent et se déciment, nous  avons plus que jamais  besoin  de bénédictions entre frères, entre Maliens. Non pas du Sud ou du Nord, mais entre maliens tout court, entre musulmans partageant le saint Coran comme héritage commun et non entre chiites et sunnites,  entre musulmans et autres croyants, ethnies vivant en convivialité dans la culture du cousinage à plaisanterie qui marque notre identité culturelle.

« Nous avons besoin aussi de rappel, de rafraichissement, de prières et bénédictions, surtout venant d’un saint aussi réputé que l’Imam Cheikh Tidiane Alioune Cissé, classé troisième personnalité influente de l’islam en Afrique derrière l’imam de  AL-Azhard’Egypte, Cheikh Ahmed Mohammad Al Tayyeb et le Guide du Royaume chérifien, Sa majesté le roi Mohamed VI », a-t-il dit.

Les groupements de leaders religieux présents ont tous salué cette initiative de Harouna Sankaré qui affirme une fois de plus, son patriotisme et son souci pour une paix durable au Mali.

Quant à l’invité, Cheikh Tidiane Alioune Cissé, il a salué cette initiative prise par Harouna Cissé. A l’en croire, son grand-père, de son vivant a toujours cultivé la paix et l’union à travers les pays d’Afrique. Ce qui explique, selon l’érudit, la présence de ses talibés dans beaucoup de pays.

Saluant toute la communauté musulmane, Cheikh Tidiane Alioune Cissé a fait des bénédictions pour le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Il a adressé des bénédictions spéciales aux présidents Ibrahim Boubacar Kéïta et Macky Sall du Sénégal. Une ‘’Fathia’’ a mis fin à cette cérémonie.

 Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *