Kati: Les fructueuses opérations du 2ème arrondissement 

Les opérations menées par les hommes du Contrôleur général Ténimba Sangaré, commissaire de police du 2ème arrondissement de Kati, ont permis de mettre 6 personnes à la disposition de la justice.

Les braqueurs de bergers…

Le 31 janvier 2021, aux environs de 2 heures, une équipe de la Brigade de Recherches du 2ème Arrondissement de Kati sous la houlette du Lieutenant Demba Diabaté, arrive au niveau du poste de péage et de pesage de Kati Farada, juste au moment où un braquage s’y déroule. Deux individus- les braqueurs- sont aux prises avec des bergers. Ils sont vite neutralisés par les hommes du Contrôleur général Ténimba Sangaré qui emportent aussi les armes : un fusil de fabrication artisanale améliorée et un PM. Blessés, les deux malfrats sont conduits à l’Hôpital de Kati suite à la réquisition d’un docteur.

Entendus par les policiers, les bergers racontent alors comment les choses se sont déroulées. Ils ont été surpris par les deux individus armés pendant qu’ils se reposaient avec leurs bœufs de retour du Draal. Ces derniers leur demandent de rassembler leurs troupeaux et de leur donner ce qu’ils ont en poche.

C’est en ce moment précis que passe un camion-remorque qui les oblige tous à libérer la voie. Profitant de cette situation, l’un des bergers se jette sur le détenteur du PM qui tira. Mais la balle ne touche personne et les bergers sont   alors venus à la rescousse de leur collègue.

Suite aux investigations, les limiers du 2ème arrondissement de Kati ont établi que le cerveau de cette opération est un bandit de grand chemin connu des archives de la police sous le nom de Thiam, Cet individu est mêlé à plusieurs opérations aux environs de Kati, à Bamako et sur la route de Ségou.

Soumis à l’interrogatoire, il a avoué être le principal auteur de l’assassinat d’un jeune sénégalais au niveau du poste de péage et de pesage de Kati, de nombreux braquages à Kati-Kambila, au Draal où il a dépossédé des bergers de leurs bétail et argent. Une perquisition chez les intéressés a permis de saisir un PM avec quatre chargeurs, un pistolet de fabrication artisanale et des munitions, des tenues de l’Armée de l’air, de l’Armée de terre, et de la Police nationale, des téléphones portables, des clés USB, des puces SIM et ainsi des objets personnels contenus dans trois sacs à dos.

…Le voleur à main armée de Farada….

L’équipe de patrouille du commissariat du 2ème arrondissement a l’interpellé un braqueur au quartier Farada. Sékou Diallo, c’est son nom, est âgé de 26 ans. Il a braqué un boutiquier en se faisant passer comme un acheteur de lait,   Lorsque le boutiquier leva la tête pour le servir, il fut surpris de voir le faux acheteur pointer un révolver sur lui en lui réclamant le montant de sa caisse. Mais ce fut son tour d’être surpris par la réaction du boutiquier. Ce dernier se jeta sur le braqueur en criant ‘’ au secours !’’. Le braqueur a été maîtrisé par l’équipe de patrouille arrivée au moment opportun.

….les émissaires de la Première Dame du Faso

Les hommes du Contrôleur général Ténimba Sangaré ont également démantelé une bande d’escrocs qui utilisait le nom de l’épouse du Président du Burkina Faso dans une hausse histoire de vente de véhicules. La somme en cause est évaluée à plus de vingt millions de nos francs. Trois personnes sont sous les verrous dans cette affaire.

Ces différentes opérations leurs ont permis de mettre six individus à la disposition du Tribunal de Grande instance de Kati.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *