Le 1er adjoint au Maire de Karangana : « Le PRSR a été salutaire pour nous ! »

En marge de l’atelier, “Foire des bonnes pratiques’’, tenu du 27 au 28 février 2017 à l’hôtel Radisson Blu marquant la fin du Projet de Renforcement de la Santé de la Reproduction (PRSR), nous avons reçu la visite de Kélédiomo Alassane Coulibaly, 1er adjoint au Maire de Karangana dans le cercle de Yorosso, région de Sikasso. Il nous a fait part de sa satisfaction concernant l’exécution du projet.

«Le PRSR a été  salutaire  pour nous. C’est un projet qui a concerné principalement la planification familiale. Pour sa mise en œuvre, en tant qu’élu, notre rôle a été de sensibiliser les chefs de villages, les chefs de quartiers et ceux des familles à aller vers l’utilisation des méthodes de planification familiale. Au départ, les gens n’étaient pas très favorables à la pratique. Mais, par la suite, ils y ont adhéré. Pendant les campagnes de sensibilisation avec les spécialistes, nous avons pu comprendre beaucoup de choses sur la santé de la reproduction. C’est un projet qui a vraiment amélioré la santé de nos femmes et de nos enfants. Ce qui fait que nous aurions voulu que ce projet continue encore», a-t-il déclaré. Lancé le 15 mars 2013, ce projet qui a pris fin le 28 février 2017, a concerné les régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et les quartiers périphériques de Bamako. C’était une initiative de l’Association pour le Développement International (IDA) en collaboration avec le gouvernement du Mali. L’objectif de cette initiative consistait à améliorer l’accès et l’utilisation des services de santé reproductive de qualité par les femmes en âge de procréer.

O.BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *