Le ministre Koïta aux détracteurs du Chef de l’Etat : « Ce qui pensent que le Président IBK est leur adversaire, se trompent de combat »

Le ministre de l’emploi, de la jeunesse et de la construction citoyenne, porte parole du gouvernement, Amadou Koïta, lors de son traditionnel briefing avec la presse, n’a pas caché sa colère contre les individus qui ont hué le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lors de son périple aux USA et en France.

C’était le dimanche dernier, au siège du Centre d’information gouvernementale (CIGMA). Après avoir délivré le contenu du conseil des ministres réuni en session ordinaire le vendredi 5 octobre, le ministre porte parole du gouvernement a, sur un ton ferme, condamné et mis en garde les individus ou ‘’apatrides‘’, car c’est bien de cela qu’il s’agit selon le ministre Koïta, qui ont hué le chef de l’Etat à New York et à Paris.

« Le président IBK a pris part à la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Le Président de la République lors de cette session, est allé représenter le Mali dans son ensemble. Il est allé faire la promotion du Mali et plaidé la cause du Mali, puisqu’en marge même de ces rencontres, il a coprésidé avec le secrétaire général des Nations Unies, une réunion de haut niveau sur le Sahel où il a sollicité les partenaires bilatéraux et multilatéraux à s’acquitter de leurs engagements pour permettre la montée en puissance du G5 Sahel. Le groupuscule d’individus qui est à la base de cette manœuvre pense que le Président IBK est son adversaire. Ces individus se trompent de combat, ils se trompent d’adversaire parce que le seul adversaire que nous avons aujourd’hui, c’est le terrorisme. Ceux-ci ne sont pas Maliens. Les vrais Maliens ne s’adonnent pas à ce genre de spectacle», a-t-il lancé.

Le porte-parole du gouvernement a condamné cet acte dont les vidéos ont largement fait le tour des réseaux sociaux. «Je pense que ce sont des actes ignobles et ils méritent d’être condamnés par l’ensemble du peuple malien ».

BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *