Le Président IBK après le vote : «C’est un jour de bonheur»

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a voté hier dimanche dans le bureau de vote n°1 de l’école AB non loin du marché de Sébénicoro en compagnie de son épouse, Mme Kéïta Aminata Maïga.ibk-vote-1-01
C’est à 10h16 mn que le cortège du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’est immobilisé devant la porte de l’école AB de Sébénicoro sous les applaudissements des enfants : « IBK, Mali Président ». A l’accueil du Chef de l’Etat, le Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, Mohamed Ag Erglaf, débarrassé de son traditionnel turban, le Gouverneur du district de Bamako, Mme Ami Kane et le Maire sortant de la commune IV, Siriman Bathily. Après quelques poignées de mains, le Président se dirige vers la cour de l’école. Il adresse un « Salamekoun » fraternel à quelques citoyens tenus à l’écart derrière le cordon sécuritaire par un important dispositif des forces de l’ordre qui avait quadrillé le secteur plusieurs heures auparavant. Avant de grimper la manche donnant accès à la terrasse de son bureau de vote, un élément de sa garde rapprochée remet au Chef de l’Etat sa carte NINA. Ensuite, le locataire de Koulouba salue le président du bureau de vote et son personnel.
Après avoir accompli son devoir civique, il adresse quelques mots à la presse. Selon le Président Ibrahim Boubacar Kéïta, « c’est un jour de bonheur ». À en croire Ibrahim Boubacar Kéïta, on a souscrit à la démocratie qui a ses principes. Les reports successifs n’étaient pas liés à une incapacité du gouvernement de la République du Mali mais se justifiaient par un souci d’organiser des élections inclusives.
Pour IBK, un maire n’est pas élu pour vendre des terrains, un maire doit travailler dans les domaines de l’assainissement, de l’accès à l’eau potable, de la santé, de l’éducation afin de soulager les souffrances des citoyens. « Que Dieu dote le Mali et nos collectivités des maires qui pensent au bien-être des populations », a-t-il souhaité. A 10h 26mn, le cortège présidentiel quitte l’école AB de Sébénicoro.
Chiaka Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *