Le Rassemblement pour le Mali en Commune I : Une dissidence en vue à cause du choix de la tête liste

Rien ne va plus au sein de la famille des tisserands en commune I du district de Bamako. Et pour cause, le choix de la tête de liste fait grincer des dents chez certains militants choqués et frustrés.
Le choix de Mamadou B. Keïta, promoteur d’ECOSUP, une université privée, comme tête de la liste RPM-ADP Mali en commune I du district de Bamako est loin de faire l’unanimité.
L’intéressé qui rêve d’être le maire de la commune I du district de Bamako, mise beaucoup sur son poids financier pour se faire accepter. « Nous sommes des pionniers du RPM. On ne peut nous imposer un arriviste sous prétexte qu’il a de l’argent », martèle un tisserand bon teint. D’autres militants mettent en avant la moralité douteuse de Mamadou B. Keïta. Il serait au cœur des scandales pour avoir distribué des diplômes contre espèces sonnantes et trébuchantes. Selon certains militants du Banconi, le plus gros quartier de la commune I, « une telle personne n’est pas un bon exemple pour la gestion de la commune ». Dans les jours à venir, le RPM risque de connaître un départ important des militants de premières heures qui, frustrés par la situation, pourraient mener une contre-campagne.
Modibo L. Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *