Le SIDA au Mali :Qu’en pensent les jeunes scolaires ?

La communauté internationale célèbre chaque année le mois de lutte contre le SIDA en décembre. Plusieurs actions sont menées à l’échelle nationale et internationale. Quel est le degré d’information des jeunes scolaires sur cette maladie ? Nous avons interrogé quelques élèves. Lisez plutôt !

Bruno Dembélé, élève au CSK de Kati « On peut attraper le SIDA à travers les rapports sexuels »

Je connais un peu le SIDA. C’est une maladie très dangereuse dont on peut ralentir l’évolution mais qui ne peut guérir. On peut attraper le SIDA à travers les rapports sexuels, mais également par le biais des objets comme les lames-rasoirs, les aiguilles et bien d’autres qui, s’ils sont utilisés par un sidéen, peuvent être source de contamination pour une personne bien portante. Je conseille à mes camarades de prendre des précautions dans l’utilisation des objets de ce genre et de se faire toujours dépister pour se rassurer de leur statut sérologique.

Awa Makanguilé, élève au Lycée Mamby Sidibé (LMSK) «On peut se protéger du SIDA en s’abstenant… » 

Le SIDA est une maladie très dangereuse et contagieuse. Il peut se transmettre par des rapports sexuels non protégés, de mère à l’enfant quand cette dernière en état de grossesse est atteinte, par des objets tranchants comme le couteau, le rasoir, la lame s’ils sont en contact du sang. On peut se protéger du SIDA en s’abstenant, en adoptant la fidélité et en ayant des rapports sexuels protégés avec l’utilisation de préservatifs. Le SIDA est une maladie dangereuse dont il faut se méfier.

 

 

Assétou Sidibé, élève à Kati « C’est une maladie que tout le monde peut attraper »

Je peux dire que le SIDA est une maladie dangereuse qui tue. On peut lutter contre cette maladie en évitant certains mauvais  comportements, c’est-à-dire l’infidélité et surtout les rapports sexuels sans préservatifs. C’est une maladie que tout le monde peut attraper, femme, homme, enfant, vieux.  Chacun de nous doit faire  attention au SIDA. Donc, il faut se faire dépister car c’est important et, rester fidèle à un son seul partenaire.

Diarra Awa,  élève à l’école Kati Mission

 

 

 

« Je conseille à tout le monde de faire régulièrement le dépistage »

A mon avis, le SIDA est une maladie très grave, dangereuse, contagieuse et  incurable. Il se transmet par le sang. Une femme  peut le transmettre à un homme par un rapport sexuel sans préservatif, l’homme aussi à la femme quand l’un ou l’autre est porteur du virus du SIDA. On ne doit pas avoir de rapports sexuels avant le mariage, il faut être fidèle aussi et surtout,  utiliser un condom si on ne peut pas s’abstenir. Je conseille à tous  mes camarades  et à tout le monde de faire régulièrement le dépistage.

 

 

 

Kadia Cissé, élève à l’école Mgr. Fernand Sauvant de Kati 

« Il ne faut pas prendre le risque d’avoir un rapport sexuel non protégé »

J’ai beaucoup peur du SIDA car c’est une maladie transmissible et mortelle. On peut attraper le SIDA quand une femme couche avec un homme qui a le virus, mais si une femme a le virus les risques sont minimes pour qu’il se transmette à l’homme. On doit se protéger avec des préservatifs quand on couche  avec  des partenaires différents parce qu’il y a des risques. Mon dernier mot va à l’endroit de mes camarades, il faut être fidèle ou utiliser un préservatif lors d’un rapport sexuel, il ne faut pas prendre le risque d’avoir un rapport sexuel non protégé.

Propos recueillis par Moussa Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *