Le silence de carpe de Karim Keita

C’est aux environs de 11 heures que le candidat du RPM en commune II, Karim Keita, a accompli son devoir civique dans le bureau n° 018 du centre de vote de l’Ecole fondamentale Ismaïla Diawara de Quinzambougou (34 bureaux pour 16. 534 électeurs).

Après avoir voté, le président de la Commission de Défense, Sécurité et   Protection civile de l’Assemblée nationale n’a pas voulu s’exprimer malgré l’insistance d’une pléiade de journalistes présents sur les lieux.

BD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *