Les femmes de la DNA solidaires des femmes rurales

Chaque année, la Journée Internationale de la Femme est célébrée à travers le monde entier, le 08 mars.  Le Mali ne déroge pas à la règle. Les organisations féminines organisent  sur l’ensemble du territoire national  des cérémonies pour la commémorer. Ainsi ce 08 mars 2017, les femmes  de la Direction Nationale de l’Agriculture (DNA)  ont organisé une conférence-débat dans leurs locaux. N’Djaye Bathily, leur  première responsable, était la principale conférencière. Elle était appuyée par d’autres responsables dont Traoré Fatoumata Coulibaly.

Plusieurs  personnalités  avaient  répondu à l’invitation. Des femmes de l’Institut d’Economie Rurale (IER) et  du Génie rural se sont associées à celles de la DNA, au cours de la conférence-débat. Si le thème générique  débattu par les femmes maliennes est « Femmes rurales en Agriculture », celui débattu particulièrement par les femmes de la DNA est « Femmes et foncier en milieu rural ».

N’Djaye Bathily,  après l’introduction des travaux, a magistralement fait une présentation brossant non seulement l’historique du 08 mars mais aussi, le parcours de certaines femmes battantes  qui  se  sont illustrées  à travers le monde et  l’Afrique de l’Ouest, notamment la Guinée-Conakry, le Sénégal et le Mali. En ce qui concerne ce dernier pays, elle n’a pas manqué de faire une brève biographie sur Mme Sira  Diop, Mme Aoua Kéita, Mme Sy  Rokiatou Sow, Mme Touré Oumou Traoré ou encore Fatoumata Siré Diakité. Des femmes dont elle salué la bravoure et la ténacité dans leur combat pour la reconnaissance entière des droits des femmes en général. D’après son exposé, les femmes ont beaucoup souffert  pour aboutir à l’instauration du 08 mars. Pour  les  conférencières, les journées du 08 mars sont l’occasion  pour les femmes de manifester  l’égalité des sexes  dans l’éducation, la santé, l’équité salariale, etc.

GMT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *