Les Maliens de Nara réclament désespérément les hélicos de combat d’IBK

Les habitants de Nara souffrent sans doute plus que quiconque de la gênante présence des islamistes dans leur environnement. En dépit du revers précédemment essuyé dans cette ville, les djihadistes ne donnent aucun répit aux différentes contrées environnantes. Les enlèvements, embuscades et vandalisme y sont monnaie courante. Leur plus récent forfait remonte à jeudi dernier avec l’incendie d’une antenne téléphonique dans la localité de Naoulela. Quelques jours auparavant ils réussissaient l’exploit d’enlever sans coup férir un représentant de l’Etat et son chauffeur dans les environs de Mourdja. Leur témérité des assaillants est en définitive si arrogante les populations de Nara ne peuvent que se poser des questions sur l’utilité réelle des engins aériens autour desquels tant de publicité est faite depuis leur acquisition par l’armée malienne. Que diable dispose-t-on d’avions de combat qui restent cloués au sol tandis que les mouvements des citoyens sont limités par une poignée de combattants à peine dissimulés ?.

La Rédaction

Le Témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *