L’heure de vérité : Pourquoi les jeunes aiment-ils tant lever le coude ?

Partager cet article

Autres temps, autres mœurs. Au bon vieux temps, les jeunes s’adonnaient à des activités saines, utiles et parfois futiles. Mais de nos jours, que remarque-t-on ? Nos jeunes, filles et garçons, sont devenus adeptes de Bacchus. C’est là beuverie à outrance !

Les NTIC aidant, les mômes ont plus d’un tour dans leur sac. Nos valeurs, que sont-elles devenues ? Nos enfants n’ont plus de repères, de références, de modèles, d’exemples à envier ! Ils sont laissés à eux-mêmes. On pense que   leur offrir le luxe  constitue une fin en soi. Or, le bonheur n’est pas matériel. Il est plutôt moral.

Autant que nous sommes, nous recevons tous deux éducations : la première des autres et, la seconde, de loin la plus importante, la plus essentielle, la plus déterminante est celle que nous nous donnons nous-mêmes. Pourquoi s’offusque-t-on en face du dévergondage de nos enfants ? Alors que nous en sommes les premiers et ultimes responsables. On ne peut jamais, au grand jamais, bâtir notre bonheur sur le malheur des autres. De toute évidence, or l’on ne peut nier l’évidence, l’heure de vérité semble sonner. De gré ou de force, bon gré, mal gré, nous reviendrons aux fondamentaux, c’est -à dire à une vie bâtie sur les principes et des valeurs.

Seul Dieu est grand !

Seul Dieu est unique !

Dans la vie, sur cette terre ici-bas, nous avons le choix entre deux voies : celle de Satan – le maudit, qui mène tout droit à l’enfer ; et celle de Dieu, l’Eternel, l’Immuable, l’Omniscient, l’Omnipotent, l’Immense, Miséricordieux qui mène au bonheur total et entier ici-bas et dans l’Eternité.

Puisse Dieu, dans son Immense Mansuétude, nous guider sur le droit chemin, éclairer notre esprit et illuminer notre cœur !

Allahumma amine !

De grâce, assumons-nous ! Soyons de bons pères de famille ! Soyons des aînés exemplaires ! Bannissons le mensonge, la perfidie, la ruse, la fourberie….de nos mœurs !

Sauvons notre postérité du déluge ! Il y va de notre avenir, de notre devenir. Inculquons les bonnes manières, les bons comportements, les bonnes attitudes à notre progéniture ! Ne soyons pas égoïstes, égocentriques, encore moins méchants !

Tout ce que l’on fait, dans cette vie ici-bas, on le fait pour soi-même, ou contre soi-même. Restons nous-mêmes ! Transmettons à nos héritiers ce que nos ancêtres nous ont légué : le savoir, le savoir-être, le savoir-faire et surtout le faire savoir !

A bon entendeur, Salut !

Idrissa Oumar SISSOKO-

Tél  76 19 98 06

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons