L’imam  Dicko aux familles fondatrices de Bamako : ‘’J’ai refusé les propositions d’IBK’’

 

Les propositions de départements ministériels et d’autres privilèges du président  à l’Imam Mahmoud Dicko afin qu’il abandonne la lutte ont reçu une fin de non-recevoir de la part de ce dernier. 

Le vendredi 3 juillet 2020, les familles fondatrices de Bamako ont invité l’Imam Mahmoud Dicko à leur rendre visite. En compagnie de ses collaborateurs, le dignitaire religieux a répondu à l’appel selon la page Facebook de la Coordination des mouvements et associations des sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS). Voici un extrait des propos tenus par l’Imam Mahmoud Dicko devant les notabilités de Bamako: «J’ai rencontré le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA (IBK) dès son retour de Nouakchott. IBK m’a demandé d’abandonner la lutte, de quitter le M5-RFP. Et il m’a proposé des départements ministériels et autres privilèges.

J’ai refusé en lui disant qu’il ne s’agit pas d’une question  de départements  ministériels ou de privilèges. Je ne suis ni intéressé par des postes ministériels ni de privilèges : je resterai Imam.

Il s’agit de la vie de la Nation. Il s’agit du Mali.

IBK m’a dit que c’est par estime pour moi (Imam) qu’il n’a pas encore formé son Gouvernement et non parce que le M5-RFP fait des manifestations. En termes clairs, IBK n’a toujours pas compris son Peuple».  Toujours selon la page facebook, les Familles fondatrices souhaitent se joindre à l’imam Dicko et au M5-FRP pour parler à IBK. Entendra-t-il raison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *