Lutte contre la polio : Le rotary célèbre ses résultats sur la pandémie

En prélude à la célébration de la journée mondiale contre la polio, les rotarys clubs du Mali ont organisé une conférence de presse couplée au lancement des activités de la semaine dans la grande salle du cinéma Babemba le samedi 22 octobre 2016. Cet événement a regroupé tous les rotariens, les artistes de renom national et international. Pour la circonstance, David Sako Past Assistant Gouverneur, Dr Aliou Maïga président de la commission polio, Dr Mamadou Touré, assistant gouverneur, Famoussa Konaté représentant du directeur national de la santé sans oublier Habib Koité, Ambassadeur de la lutte contre la polio et Kelvin Seven, artiste burkinabé qui ont dédié un morceau à la lutte contre la polio.rotary-01
L’événement a commencé par la présentation du rotary dans le monde mais en particulier au Mali. Une succincte présentation faite par le doyen David Sako Past Assistant gouverneur. Revenant sur la genèse du club, il rappelle que Rotary a été créé par un jeune avocat à Chicaco en 1905 aux Etats Unis avec ses collègues afin de servir l’humanité toute entière. D’une poignée d’individus de bonne volonté, le Rotary compte aujourd’hui 1 200 000 membres repartis entres 34 000 clubs dans le monde dont 12 clubs au Mali. Ce club humanitaire fait son entrée au Mali en 1979. Dans ce pays au bord du fleuve Djoliba, le club fait son petit chemin de bonhomme grâce au leadership des hommes et des femmes engagés et déterminés à servir l’humanité.

Un réseau mondial au service de l’humanité
Rotary international s’est notamment illustré dans le secteur de la santé à travers la lutte contre la poliomyélite, une maladie invalidante causée par le poliovirus. Depuis que le rotary et ses partenaires ont lancé l’initiative mondiale pour l’éradication de la polio il y a près 30 ans, le nombre de cas poliomyélite a chuté de plus 99,9% passant de 350 000 cas par an à 27 cas confirmés au 12 octobre 2016. Pour éradiquer le fléau, Rotary international et ses partenaires ont élaboré un plan d’urgence dont le financement s’élève à plus de cinq milliards de dollars. Selon les Rotariens, sur ce montant, un gap financier de 1,5 milliards de dollars est à ce jour à combler pour éradiquer la polio dans le monde.
« Sans soutien financier et sans engagements politiques, cette maladie invalidante pourrait se propager à nouveau dans leurs pays ou elle avait disparu et menacé tous les enfants », plaide le Past Assistant Gouverneur David Sacko.
Depuis 2008, selon le médecin Famoussa Konaté, représentant du directeur national de la santé, le Mali est déclaré un pays sans polio. Il a rappelé les efforts du ministère de la santé et de l’hygiène publique en tant que premier partenaire de Rotary dans cette lutte contre la polio. « Malgré tout, la vigilance est de mise pour contrer le 1% du reste de la polio », a-t-il soutenu.
L’événement a été sanctionné par le lancement des activités de la semaine du 24 au 30 octobre prochain. A l’affiche l’organisation dans la matinée de la grande conférence au Cinéma Babemba le 29 octobre, une marche contre la polio est prévue le soir au boulevard de l’indépendance suivi d’un match de football. L’évènement phare c’est le concert géant qui est prévu le 30 octobre au Cinéma Babemba avec des artistes invités comme Babani Koné, Milmo, Nampé Sadio, Safi Diabaté, Madiaré Dramé, Bouillé Kouyaté etc.
Pour agrémenter la cérémonie de lancement, l’artiste Kelvin Seven venu spécialement du Burkina Faso a fait une prestation suivie de la projection d’un morceau sur la polio chanté par les artistes cités dessus sous la houlette de Habib Koité.
Daouda Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *