Meilleure protection des données personnelles au Mali : Les acteurs donnent le ton

Avec le soutien de l’Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel (APDP) et de l’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC), la Coordination des Associations et Clubs TIC du Mali CACTIC, a organisé une conférence-débats le 28 janvier 2017 à la Bibliothèque nationale. C’était à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Protection des données à caractère personnel.

Avec comme thèmes : « La protection des données personnelles au Mali » et « L’état de la protection des données personnelles dans le cadre de la modernisation de l’administration malienne », cette conférence a été retransmise en direct dans les gouvernorats de Kayes et Sikasso, à travers des vidéos-conférences.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur général adjoint de l’AGETIC, Nouhoum Kamaté, a précisé qu’il s’agit pour les responsables de l’APDP de sensibiliser et de sécuriser les populations sur l’importance de la protection des données personnelles. Selon Djimé Diakité, président de la CACTIC, les données personnelles sont des informations relatives à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres. Pour lui, les personnes physiques et morales doivent faire beaucoup attention à leurs données personnelles qu’elles mettent sur le net. « Il ne faut pas tout publier, car tout n’est pas publiable », a-t-il conseillé.

Quant à Oumar Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, président de l’APDP, la protection des données à caractère personnel est une science nouvelle au Mali dont la création a été rendue possible par le progrès de la technologie. « De plus en plus soumis au danger de l’exposition de sa vie privée et de sa vie professionnelle, l’homme éprouve aujourd’hui l’évident besoin de se protéger soi-même et d’avoir une réelle protection et assurance de l’Etat à travers des textes juridiques. D’où la création de l’Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel (APDP) en 2013 », a-t-il ajouté.

Pendant environ deux heures, les deux thèmes : « La protection des données personnelles au Mali » et « L’état de la protection des données personnelles dans le cadre de la modernisation de l’administration malienne » ont été largement détaillés respectivement par Harouna Kéïta, Directeur juridique et du contentieux de l’APDP et Zoumana Traoré, ingénieur à l’AGETIC.

Rappelons que la cérémonie d’ouverture de cette conférence-vidéo a été aussi marquée par les messages des Gouverneurs des deux régions (Kayes et Sikasso) qui ont tous deux salué cette initiative. Un des temps forts de cette rencontre a été la remise symbolique des attestations aux 120 élèves et étudiants qui ont suivi une formation de trois jours sur les concepts et techniques de protection de données personnelles.

Ousmane Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *