Message aux Récipiendaires du Diplôme de reconnaissance Pour la paix universelle Comtesse Bertha Von Suttner

Le choix du nom de la Comtesse Bertha Von Suttner pour cette distinction honorifique n’est pas fortuit. Ce choix n’est point un hasard. Il s’inscrit dans une continuité s’inspirant d’une postérité caractérisée par un amour sans précédent pour la nature humaine. Pour la création.
En effet, Bertha Von Suttner est l’un des plus grands humanistes et naturalistes que notre monde ait connu jusque-là. Elle a consumé sa vie entière en parcourant le monde pour la prévention de la 1ère guerre mondiale. Elle a rencontré les grands de ce monde à ce sujet. Le Président ROOSEVELT lui a fait savoir que : « la paix vient pas à pas ». Elle a convaincu Monsieur Nobel de la nécessité de créer un prix pour la paix. Ce qui fut fait. Nous rappelons que Nobel était fabriquant de dynamites et décernait des prix aux scientifiques.
Malheureusement la 1ère guerre éclata un an après sa mort. L’œuvre de la Comtesse Bertha Von Suttner n’a pas d’antériorité. Cependant, elle mérite une postériorité.
Voilà pourquoi, nous demandons aux récipiendaires du présent Diplôme de s’investir individuellement et collectivement dans la recherche de la paix au double plan continental et mondial en vue d’éviter la destruction des humains et de leurs environnements.
Par rapport à cette requête nous sommes conforté, par l’enseignement d’Emanuel KANT qui dit que : « Ce qui est le dessein suprême de la nature, un Etat cosmopolitique universel, arrivera un jour à s’établir » et qu’il existera un « foyer ou se développeront toutes les dispositions primitives de l’espèce humaine.»
Assertions bien cernées par Mamadou Kabirou GANOU qui dit, concernant la race humaine, que « … nous devrons passer d’une culture de la tolérance, toujours concessive, à une culture de la convivialité chevillée sur une éthique citoyenne. » Donc comme le dit la Comtesse Bertha Von Suttner« Bas les armes !». Titre du livre qu’elle a écrit.
Nous vous félicitons d’avance pour cette noble et lourde tâche.
Le Président,Ibrahima KANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *