Mme la ministre en visite de courtoisie et de prise de contact

En marge de lancement du projet de soutien à la convention des maires pour l’Afrique subsaharienne à l’intercommunalité « Balanzan », Mme Haïdara Bernadette Kéita, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, a effectué une série de visites de courtoisie chez les notabilités et dans les services déconcentrés de son département.

Se sacrifiant à une tradition bien malienne, la ministre et sa délégation se sont rendues dans les familles Thiam, Diarra et Djiré. Lesquelles ont salué cette marque de considération de Mme le ministre en charge de l’Environnement avant de faire des bénédictions pour la stabilité du Mali.

Ensuite, elle a commencé sa visite de prise de contact dans les services relevant de son département par la Direction régionale des eaux et forêts de Ségou. Sur place Mme Haïdara Bernadette Kéïta a visité les locaux avant de s’entretenir avec le personnel. Elle a salué le courage et l’engagement des agents qui ont énuméré quelques unes de leurs difficultés, notamment de l’insuffisance de personnel et le manque de moyens d’équipements et immobiliers. Par rapport au personnel, Mme le ministre a estimé qu’il y a un grand problème qu’il faut tout de même étudier et si possible résoudre. Ce problème, selon elle, est relatif aux élèves qui ont fait le concours d’entrée à l’école de Tabakoro. Ces élèves à la fin de leurs études doivent faire encore le concours d’entrée à la fonction publique, a-t-elle témoigné. A l’en croire, il faut s’adresser à qui de droit pour essayer de récupérer ces élèves qui ont déjà suivi une formation militaire.

A la direction régionale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances, la ministre Haïdara Bernadette Kéïta a fait le constat du manque de personnel. Elle a salué l’appui précieux de la mairie à la DRACPN en personnel. Mme le ministre a invité les collectivités à s’investir davantage dans le combat afin de gagner le pari de l’assainissement à Ségou.

Elle s’est rendue sur le chantier de la station de traitement des boues d’épuration et vidange de Ségou. Préoccupée par l’état d’insalubrité des villes, Mme le ministre a tenu à La course reportée à cause des défaillances sécuritairesse rendre sur certains dépôts d’ordures. Dans l’enceinte de la cour de la station régionale de l’ORTM de Ségou, le constat a été amer. Une montagne d’ordures coupe souffle et sommeil à l’ensemble du personnel. Mme la ministre a rassuré les occupants du lieu qu’elle rendra compte à qui de droit pour pallier à ces difficultés. Le plus rapidement possible !

Elle a visité la forêt classée de Fanzana dans la commune rurale de Pélengana. Mme Haïdara Bernadette Kéïta s’est réjouie des efforts déployés par les Collectivités et les agents des eaux et forêts. La synergie d’action autour de l’aménagement des réserves végétales de Fanzana a séduit la première responsable du département en charge de l’environnement.

Avant de quitter la capitale de la 4ème région administrative, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, a tenu dans la salle des délibérations de la mairie de la commune urbaine de Ségou à échanger avec les organisations de la société civile et autres acteurs intervenants dans l’assainissement et le développement durable de la ville de Ségou. La gestion des déchets solides et liquides dans la commune urbaine de Ségou, l’implication de tous les acteurs de l’assainissement et la construction d’une grande synergie d’actions autour des défis étaient au cœur des échanges.

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *