Modibo Ouologuem, candidat de l’APM en CV aux législatives 2020 : «Les électeurs doivent prendre leur destin en main»

Modibo Ouologuem est l’un des plus jeunes candidats des législatives du 29 mars. Grâce à son engagement, il a bénéficié de la confiance des APM pour être sur la liste en commune V. Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder, le jeune candidat demande aux électeurs de sa circonscription de rejeter les principes d’achat de conscience et leur demande de prendre leur destin en main.

Si l’on vous demandait de présenter le candidat Modibo Ouologuem, que diriez-vous ?

Je suis Modibo Ouologuem, enseignant, candidat au nom de l’Association pour le Mali (APM) en alliance avec le Rassemblement pour la Justice Sociale (RJS). Je tiens à remercier le président des APM, Moussa Sanaba KEITA, pour la confiance placée en ma modeste personne et son soutien indéfectible par rapport à ma candidature.

Pourquoi êtes-vous candidat aux législatives ?

La réelle motivation de ma candidature est de prendre en compte les préoccupations réelles de notre peuple, précisément la population de la Commune V, à savoir : la justice sociale, la sécurité, la santé et le développement socio-économique et, surtout, l’éducation.

Comment trouvez-vous cette campagne ?

La campagne de cette année est particulière dans la mesure où nous sommes dans une situation de crise généralisée. Malgré tout, la campagne bat son plein et les électeurs attendent impatiemment le 29 mars pour faire un choix utile car l’avenir du pays est en jeu. Cela nécessite une prise de conscience à tous les niveaux, surtout par rapport au bilan des députés qui siégeaient à l’hémicycle et à la gestion des affaires du pays.

Une fois élu député à l’Assemblée Nationale, que comptez-vous apporter comme changement dans votre circonscription ?

Une fois élu député, je vais revenir vers la population. Avant toute prise de décision relevant de l’intérêt national, nous allons consulter notre base avant de nous prononcer. Et faire en sorte que des restitutions soient faites régulièrement, car nous avons constaté que les honorables députés ne font pas de compte-rendu aux populations.

Nous ferons tout pour qu’on applique les lois votées car la non application pose des problèmes, par exemple l’article 39 concernant le cas des enseignants en est une illustration parfaite.

Votre message à l’endroit des électeurs de la commune V

Nous demandons à la population d’aller retirer les cartes d’électeur et de faire un bon choix, de garder sa dignité et son honneur, de prendre sa responsabilité en main. Je demande aux électeurs de ne plus accepter ce jeu d’achat de conscience et aux candidats de mettre en avant l’avenir de la nation plutôt que l’intérêt personnel. Le sacrifice de tout un chacun est nécessaire pour un changement de mentalité et de comportement qui nous permettra sans doute de bâtir un Mali nouveau.

Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *