Mon Colonel ! : Ne jouez pas avec le feu !

Partager cet article

Soyez un homme raisonnable ! Sachez tirer les leçons de l’histoire récente de la République du Mali. Juste un rappel ! Le Mali, notre Mali-bâ reste et demeure un grand pays et surtout une vieille nation bâtie à la sueur et au sang de nos ancêtres. Et, « qui s’y frotte, s’y pique » à coup sûr. Vous vous trouvez à la croisée des chemins. C’est un moment crucial, déterminant de notre histoire et dans votre jeune carrière. Sachez opérer aux choix judicieux pour nous et, surtout pour vous et vos compagnons !

Oui, du compromis ! Non, aux compromissions ! On ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs ! On ne doit pas mélanger les chèvres et les choux.

Prenez garde ! Car, il y a ceux qui font la révolution et ceux dont la révolution se joue. Certes la conversation est l’aphrodisiaque de l’intelligence (« djè ka fô yé damou yé »). Cependant, on n’apprend rien par la parole, mais par l’exemple (« Ko djougou yé môgô karamôkô yé »).

Et, «ne pas réfléchir sur la valeur de l’histoire, on court le risque de s’en dégouter», disait Jean Paul Sartre…. Un pouvoir arbitraire est très aisément établi sur les ruines d’une liberté malmenée par le désordre, l’injustice, le népotisme, la corruption…

Mon colonel ! Vous ne trouverez aucune réponse en regardant les étoiles. Vous ferez mieux de savoir «entendre et écouter» entre les propos de l’Imam Dicko. Vous êtes à notre service, c’est-à-dire celui du peuple malien. Notre Mali-bâ n’a pas besoin d’un roi, encore moins d’un valet.

A bon entendeur, salut !

Idrissa Oumar SISSOKO Tél : 76 19 98 06.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons