Moussa Ouattara, président de l’UJR : «J’invite mes camarades jeunes à renoncer à l’incivisme »

Dans le cadre des festivités du premier anniversaire de l’Union des Jeunes pour le Renouveau – UJR- samedi 14 mars 2020, sur le terrain de football du secteur 4 de Niamakoro, son président, Moussa Ouattara, a rappelé les objectifs et missions de leur mouvement et remis des attestations de reconnaissance.

La cérémonie a réuni du beau monde samedi dernier à Niamakoro. On notait ainsi la présence de : Mme Traoré Kamba Koné, marraine de l’UJR, Mme Camara Fatoumata Coulibaly, maire de Niamakoro, Drissa Diarra, représentant du chef de quartier, Paul Ismaël Boro, président du parti RAMA, Fousseyni Traoré, Coordinateur de la jeunesse de Niamakoro, des artistes de renom, des membres de l’association et un parterre d’invités.

Les jeunes ont certes des droits qu’ils doivent défendre mais, aussi et surtout, des devoirs dont ils doivent être conscients. L’UJR a choisi de sensibiliser la jeunesse malienne sur les dangers de la consommation des stupéfiants, de  l’inciter à un changement de comportement, gage d’un avenir meilleur.

En outre, le mouvement a réalisé plusieurs activités pour le bien-être de la population de la commune VI en général et du quartier Niamakoro en particulier : les rencontres citoyennes, l’entretien des mosquées, les compétitions de football, l’équipement des hôpitaux, etc.

Manifeste était la fierté des habitants de Niamakoro pour ces jeunes soucieux de leur propre avenir et de la prospérité du quartier. Sentiment exprimé de vive voix par Drissa Diarra, Mme Camara Fatoumata Coulibaly et Fousseyni Traoré qui ont vivement encouragé leur initiative. Par ailleurs, ils ont réaffirmé leur engagement à soutenir et accompagner l’association ‘’dans ses activités  nobles et constructives.

Le mouvement a exprimé sa reconnaissance à des personnalités du quartier à travers des attestations de reconnaissance. «Des personnalités qui, de par leur dévouement pour le quartier, se sont illustrées positivement surtout dans leur apport pour la jeunesse», a indiqué le président de l’UJR.

Comme messages forts à l’endroit de ses camarades, Moussa Ouattara les a invités à aimer le Mali, à être conscients, à renoncer à l’incivisme et aimer leurs familles et surtout, avoir leur chère patrie en souci. Car, ajoute-t-il, l’avenir d’un pays dépend de sa jeunesse.

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *