Musée National du Mali : Les ‘‘Jeudis Musicaux’’ deviennent mensuels

L’évènement les ‘‘Jeudis Musicaux’’ est désormais mensuel. Il était encore hebdomadaire depuis son lancement en 2005 par le Musée National du Mali et a enregistré la participation de plusieurs artistes de Bamako et des régions.
Les éclairages sur ce changement de fréquence ont été donnés à la presse jeudi dernier par le Directeur du Musée National, Samuel Sidibé.
Ce changement de fréquence, nous indique-t-on, a pour ambition de mieux cerner les objectifs de l’évènement qui sont de promouvoir et mettre en valeur les formations inspirées par les musiques traditionnelles. Signalons que depuis leur création en 2005, les jeudis musicaux sont devenus des événements essentiels pour les jeunes de Bamako et des régions.Ce changement de fréquence qui a commencé au mois de novembre 2016, va continuer jusqu’en juin 2017, soit 9 mois pour un début.
Le rendez-vous de ce mois de novembre tenu le 24 dernier a enregistré la participation de l’artiste Bassekou Kouyaté et son ensemble Garana Roots qui ont animé le spectacle. De son lancement à nos jours, les concerts des ‘‘Jeudis Musicaux’’ attirent 300 à 500 spectateurs.
Une des particularités de cette nouvelle fréquence est que parmi ces 9 ‘‘Jeudis Musicaux’’ programmés pour un début, quatre seront exclusivement consacrés aux enfants.
L’émission est dénommée ‘‘ Denmisenw Foli’’. Ce spectacle est un programme éducationnel assuré par le joueur de balafon Lassana Diabaté et son association ‘‘Foli Lakana’’. ‘‘Foli Lakana’’ est une association qui a pour mission principale de repérer et encadrer les jeunes musiciens et chanteurs talentueux ancrés dans le patrimoine.
Les ‘‘Jeudis Musicaux’’, faut-il le noter, se tiennent depuis 2014 dans le cadre d’une collaboration entre le Musée national du Mali et l’Initiative Aga Khan pour la Musique.
L’Initiative Aga Khan pour la musique est un programme de Trust pour la Culture de la Fondation ‘‘Aga Khan’’. Le programme a été lancé en 2000 et a déjà fait des progrès dans le monde.
Correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *