Nutrition au Mali :L’Outil « Profiles » et l’initiative ‘‘Unitlife’’ expliqués aux députés

Dans le but de renforcer les connaissances des députés et du Comité Technique Intersectoriel de Nutrition, CTIN, une journée d’échanges sur l’Outil Profiles et l’initiative ‘‘Unitlife’’ a été initiée par Save The Children et ses partenaires dont World Vision. C’était le vendredi 9 décembre denier au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.
Cette rencontre avait pour objets de renforcer les connaissances des députés (élus nationaux) et du CTIN sur l’outil profiles de l’alliance SUN nationale, de mettre un accent particulier sur les conséquences en termes de gain en investissant dans la nutrition et la perte engendrée par la malnutrition et enfin échanger sur les voies et moyens qui peuvent favoriser les prises de décisions et la mobilisation des ressources tant humaines et financières.
Au cours de cette rencontre, PROFILES a été défini comme un modèle informatique qui permet de démontrer la corrélation entre les effets consécutifs d’un problème de nutrition et ses conséquences sur la productivité en termes de gain ou de perte dans un pays.
C’est un outil de plaidoyer qui permet de montrer la gravité des problèmes de santé liés à la malnutrition qui peuvent entraver le développement d’un pays à long terme.
Quant à l’initiative Unitlife, elle s’inscrit dans le cadre du renforcement des mécanismes de financement des programmes de lutte contre la malnutrition dans les pays africains, notamment en Afrique subsaharienne. Elle repose sur l’engagement volontaire des Etats à mettre en œuvre, à partir de 2017, une taxation financière de 0,01 dollar US sur chaque baril de pétrole et de 0,60 dollar US sur chaque gramme d’or en vue de réunir 100 millions de dollars par an.
Compte tenu de l’importance de la rencontre, Bakary Diarra, Secrétaire général du Ministère de la santé et de l’hygiène publique, a rassuré les partenaires pour son engagement dans la lutte contre la malnutrition.
Selon l’honorable Souleymane Ouattara, la nutrition est un aspect important du développement économique et social du pays et figure parmi les priorités du gouvernement à travers le Plan Décennal de Développement Sanitaire et Social (PDDSS) 2014-2023, le Plan d’Action Multisectoriel de Nutrition (PAMN) 2014-2018, les différents programmes et projets de sécurité alimentaire, de réduction de la pauvreté et de développement.
Concernant les engagements du Mali visant à financer la nutrition, le Mali a adopté en janvier 2013 la Politique Nationale de Nutrition qui met en avant l’importance de la multisectorialité de la nutrition avec les axes stratégiques qui concernent un grand nombre de ministères, de Partenaires Techniques et Financiers, de la société civile et du secteur privé.
Un Plan d’Action Multisectoriel (2013-2017) qui permet d’opérationnaliser cette Politique Nationale de Nutrition a été élaboré et son coût s’élève à 300 milliards de FCFA soit environ US 600 millions sur cinq ans. Une des principales actions de ce plan d’actions est de promouvoir la croissance adéquate des enfants dans la période des 1000 jours.
Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *