Orange Mali : De hauts cadres virés ?

Le Conseil d’administration d’Orange Mali, au cours d’une session extraordinaire tenue le 30 mars dernier, aurait viré le Directeur général adjoint et trois hauts cadres de la boîte.

Le limogeage du Directeur général adjoint d’Orange Mali, Seydou Lamine Traoré, aurait été pris lors de la session extraordinaire du Conseil d’administration tenue le 30 mars dernier. Au cours de cette réunion convoquée en urgence, les administrateurs auraient donné quitus au Directeur général, Alassane Diène, de licencier trois autres cadres de la boîte dont deux Directeurs et un agent informatique. Selon des sources concordantes, le Directeur général s’est exécuté dès le lendemain en signant les décisions de licenciement concernant ces cadres.

Que se passe-t-il donc à Orange Mali ? C’est presque le silence radio au niveau de l’opérateur de téléphonie global où on refuse de se prononcer. Impossible de trouver un interlocuteur. Il nous revient de sources concordantes, que ces licenciements seraient liées à un scandale financier qui aurait fait perdre plusieurs millions à la boîte. Un centre d’appel fictif ? Quid de l’existence d’une société dénommée Bamako solt network ? Les cadres ainsi licenciés auront-ils un quelconque lien avec ce centre d’appel fictif ou cette société ? On en saura davantage dans les jours et semaines à venir.

Le Conseil d’administration aurait demandé l’ouverture d’une enquête pour évaluer le préjudice financier subi par Orange Mali.

Affaire à suivre !

Chiaka Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *