Oumar Mariko, 2018 ou rien ?

Selon Jeune Afrique, l’honorable Oumar Mariko, Président du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), est « persuadé d’entrer dans l’histoire et en 2018 viendra son heure ». En cas d’échec, l’honorable Oumar Mariko n’écarte pas l’hypothèse de se retirer de la vie politique. « À quoi bon être un président trop vieux. Regardez IBK, il n’a plus d’énergie. C’est l’immobilisme ! », a confié le Président de la SADI à Jeune Afrique. Toujours selon l’hebdomadaire parisien, « fermement attaché à la séparation entre la religion et l’État, il ne verrait pourtant aucun inconvénient à s’associer avec des chefs religieux pour gouverner ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *