Paix et cohésion sociale au Mali : La JCI Kati et Kidal donnent le ton

C’est au terrain municipal de Kati que cet évènement s’est déroulé le 18 mars 2017 entre une équipe de la Jeune Chambre Internationale (JCI) de Kati et celle de Kidal sous le parrainage de Abdoulaye Coulibaly, élu national. A l’issue de cette rencontre, les deux équipes se sont neutralisées sur le score d’un but partout. Le match retour aura lieu à Kidal dans les prochains jours.

Cette rencontre marque le démarrage d’une semaine d’activités de la Jeune Chambre Internationale de Kati et celle de Kidal. Devant le parrain de l’évènement, Abdoulaye Coulibaly et les autorités locales, les deux équipes ont fait un match plein de fairplay. Après l’hymne national, les équipes kidaloise et katoise ont commencé cette partie symbolique sous les applaudissements des spectateurs.

A moins de 10 minutes de jeu, l’équipe de Kidal effectue 3 changements et continue de subir la pression de l’équipe adverse pendant plus de 20 minutes.

A 5 minutes de la fin de la première période, le dernier défenseur de l’équipe de Kidal fait un jeu de main dans les 18 mètres de son camp et l’arbitre central siffle le penalty pour les jeunes de Kati, qui sera transformé par Drissa Traoré. Un but à zéro, c’est le score de la première mi-temps.

Au retour sur la pelouse, les visiteurs mettent en place une nouvelle tactique en jouant incessamment sur l’aile droite. Un système qui va porter fruit à la 10ème minute de jeu. Sur une balle arrêtée, Wayene Ag Abdoumou surprend le portier de Kati et égalise. 5 minutes plus tard, les jeunes de Kidal obtiennent une nouvelle occasion, mais le poteau sauve le portier Katois. Ainsi, la peur commence à changer de camp. Les visiteurs de Kidal continuent à mener la pression sur leurs adversaires. Malgré les occasions nettes de part et d’autre, le score reste inchangé jusqu’à la fin de la rencontre.

Dans son mot de bienvenue, le maire de Kati, Yoro Ouologuem, a précisé que cette rencontre est le signe de la paix et de la cohésion sociale. « Il s’agit de véhiculer des messages de paix et de cohésion au cours de ce match d’amitié et de fraternité dont le retour se jouera à Kidal », a souligné Mamadou Coulibaly, Président de la Jeune Chambre Internationale de Kati.

Selon Abdoulaye Coulibaly, Parrain et élu national, ce match s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. « C’est pour moi une fierté et une joie de parrainer cette rencontre. Voir  des jeunes de Kidal et de Kati jouer dans la plus grande amitié et fraternité n’est qu’une bonne chose pour notre pays », a-t-il ajouté.

Selon lui, l’organisation de cette rencontre traduit une volonté politique des plus hautes autorités du Mali en matière de recherche de la paix et de la réconciliation nationale. « C’est un symbole de paix et de cohésion sociale sans lesquelles il n’y pas de développement et le match retour se jouera à Kidal dans un futur proche », a-t-il conclu.

Ousmane Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *