Phase régionale de la Biennale : La gestion opaque de la commission d’organisation à Ségou

Après le lancement de la Biennale spéciale le 21 septembre 2016 à Bamako, les régions organisent chacune à leur niveau, les phases régionales. C’est ce qui justifie le lancement des Semaines régionales. Une manière de réunir les différents cercles de chaque région dans les capitales régionales pour les présélections, en vue de la Biennale proprement dite à Bamako.
A Ségou, la 4ème région, le lancement de la Semaine régionale s’est déroulé dans la plus grande opacité. Selon des informations concordantes, une sulfureuse gestion tache la semaine régionale. Pour preuve, les hôtesses cherchent désespérément leurs primes auprès de la commission d’organisation.
En plus le budget alloué à la couverture médiatique, d’un montant de 400 000 F CFA, a été réduit à des fins peu orthodoxes, nous indique un témoin. Certaines radios de la cité des Balanzans ne cachent pas leur colère sur les antennes. La Direction régionale de la culture dégage toute responsabilité car n’ayant pas été associée à une activité financière. « Nous n’avons assuré que l’aspect technique », témoigne un cadre culturel.
Pourtant, le département de la culture a contribué à hauteur de 4 000 000 FCFA sans compter les contributions des opérateurs économiques intervenant dans la région comme Modibo Keita (GDCM) et bien d’autres. Où sont partis ces montants, sachant bien le budget de la prise en charge des hôtesses et de la presse ? Aujourd’hui, le Président de la commission d’organisation qui n’est autre que le chef de cabinet du gouverneur et ses acolytes sont appelés à s’expliquer.
M. Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *