Pour la fourniture continue d’électricité à la pointe 2018 : EDM SA conseille des mesures d’économie de l’énergie à sa clientèle

La mauvaise pluviométrie enregistrée en 2017, va négativement impacter sur la continuité de la fourniture d’électricité sur le réseau interconnecté de l’EDM-SA, notamment en période de pointe (mars-juillet) 2018. Pour informer l’opinion nationale de cette situation et sensibiliser la clientèle domestique d’économiser de l’énergie, le Directeur Général Adjoint (DGA) Technique, Ladjo Sogola, assisté du Staff, a animé un point de presse, le vendredi 23 février, au siège de l’entreprise.

Le DGA technique de l’EDM a tout d’abord expliqué que suite à la mauvaise pluviométrie en 2017, les retenues d’eau des lacs de Sélingué (situé sur le Sankarani, principal affluent du fleuve Niger) et de Manantali (sur le Bafing, principal affluent du fleuve Sénégal), ont connu un déficit hydrologique. Ce qui a eu pour conséquence, une forte réduction des centrales de Manantali, Félou, Sélingué et Sotuba. Ce qui risque d’augmenter les délestages sur le réseau EDM. Lequel est tributaire à concurrence de 40% des centrales hydroélectriques, les thermiques contribuant à 60%. Ainsi pour amoindrir les délestages et permettre une fourniture quasi normale de sa clientèle domestique, M. Ladjo Togola leur a vivement recommandé d’économiser de l’énergie. Mais il ajoute que cela ne suffit pas, compte tenu de la pointe de cette année 2018 qui coïncide avec trois évènements majeurs que sont : le mois de Ramadan, la coupe du monde de football et les élections de juillet. Des moments où la clientèle domestique va naturellement consommer assez d’énergie.

C’est pourquoi, le DGA Technique de l’EDM, pour réussir le challenge de fournir normalement sa clientèle domestique, a préalablement entrepris des alternatives. L’EDM est allé à la rencontre des grands consommateurs d’énergie que sont les industriels. Elle leur a sollicités leur effacement le soir de 18 h 00 à 2h 00 du matin pour permettre de résorber le déficit afin d’alimenter les ménages. Ce qui a été accepté. Ensuite, l’EDM a jugé nécessaire de négocier à la hausse ses importations d’électricité avec les compagnies d’électricité CIE (de 60 à 80 MW), SENELEC (de 30 MW) et SOMELEC (de 20 MW). L’EDM a aussi remis en exploitation continue certaines de ses machines malgré le coût élevé. Mais pour bien informer le public, elle n’a pas manqué de rencontrer les leaders d’opinion. En l’occurrence toutes les centrales syndicales, les différentes associations de consommateurs.

La sensibilisation de l’EDM pour la réduction de consommation d’énergie, s’adresse également aux Administrations publiques, Universités, Petites et Moyennes Entreprises, Camps militaires. Puisque, d’après M. Togola, « 1KW économisé est égal à 1KW disponible pour un autre ». Le DGA technique de l’EDM a informé que l’électricité est subventionnée pour les ménages. Car, le KW est vendu à 98 FCFA alors qu’il est produit à 131 FCFA. Il a averti que le jeudi prochain, il y aura des essais techniques pour tester l’interconnexion avec la Côte d’Ivoire. A cet effet, la population doit s’attendre à des incidents qui pourraient perturber le réseau.

Modibo L Fofana
mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *