Pour sa relance et sa visibilité : La FECONG renforce la capacité de ses membres

En vue de se donner une visibilité sur l’étendue du territoire national, la Fédération des Collectifs d’ONG du Mali (FECONG) a initié un projet de renforcement des capacités à l’intention de ses membres. C’était le mardi 31 mars 2020 au siège de l’ONG AFAD à Faladiè sous la présidence du secrétaire général, Timothée Coulibaly. On notait la présence de beaucoup d’ONG membres. Objectif principal : contribuer à l’amélioration de la capacité́ d’intervention de la FECONG auprès de ses membres et sa visibilité́ organisationnelle et institutionnelle.

Dans la présentation du chargé de communication, Moussa Coulibaly, la FECONG prévoit plusieurs activités en droite ligne de ce projet. Il s’agit de la réalisation d’une étude d’évaluation des capacités des ONG locales en matière de conception et de mise en œuvre des stratégies et actions de développement. Cette activité consistera à réaliser une étude d’évaluation des capacités des ONG locales en matière de conception et de mise en œuvre des stratégies et actions de développement qui concernera tous les collectifs membres.

L’étude devra faire ressortir les besoins de renforcement des capacités des collectifs en matière de conception et de mise en œuvre des stratégies et actions de développement. Ainsi pour plus de visibilité et pour une mise à niveau de toutes les ONG membres et au-delà, il est prévu la conception d’un site web et des réseaux sociaux en général pour la mise en ligne des informations. Pour ce faire, la FECONG entend initier une formation à l’intention de certains membres. A cet effet, elle compte recruter un consultant ou une agence de communication spécialisée dans le développement du web pour la conception du site web et des comptes réseaux.

A en croire le chargé de communication, la démarche du projet est inclusive et participative. Cela est de nature à favoriser la participation et l’appropriation du projet par les différentes parties prenantes. La FECONG dispose des compétences et l’expertise nécessaire pour l’entretien et la mise à jour régulière des outils de communication qui seront mis en place. Des points focaux seront formés pour la production d’articles pour la visibilité des ONG et collectifs à travers ces outils de communication. La stratégie de durabilité sera basée sur une approche qui consistera à favoriser au maximum, l’implication et l’appropriation des collectifs membres. Ce projet court sur 10 mois à compter du mois de février jusqu’à novembre 2020. Le budget est de 18. 890 €, soit 12. 391 000 FCFA dont 80% pris en charge par le partenaire Forus et 20% par la FECONG.

Pour le secrétaire général de la FECONG, Timothée Coulibaly, le but principal est d’obtenir une appropriation du projet afin de contribuer à la participation de tous les membres. D’où l’initiative de renforcer la capacité des uns et des autres pour les besoins. Il se dit confiant et espère que tout cela contribuera à la relance de la FECONG.

Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *