Pour une éducation de qualité et des possibilités égales d’apprentissage : Le Projet d’appui au PRODEC2/ODD4 en marche

Le processus de planification  décennal  et d’élaboration du programme-cadre du secteur éducatif malien coïncide  avec  l’engagement  international vers une nouvelle vision de l’éducation à travers l’ODD4-Education 2030 : assurer  une éducation de qualité  pour tous et des possibilités  égales d’apprentissage tout au long de la vie. A cet effet, le Ministère de l’Education Nationale du Mali et l’UNESCO en collaboration avec l’UNICEF, ont organisé à Maeva Palace,  l’atelier  technique  de lancement  du PRODEC2/ODD4.  C’était le 23 mars 2017 sous la présidence du ministre de l’Education Nationale, Kénékuo  dit Barthélémy  Togo.

Le ministre était assisté d’Hervé Huot-Marchand, le représentant  de l’UNESCO  au Mali et de Fran Equiza, représentant de l’UNICEF au Mali et Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTF). Les participants  de l’atelier sont composés des experts des trois ministères en charge de l’Education au Mali, des différents acteurs nationaux  impliqués dans l’élaboration du PRODEC2, de la société civile, des PTF, ainsi que des experts de l’UNESCO,  de l’UNICEF et de la Commission Nationale Malienne pour l’UNESCO.

Le développement du PRODEC2 est une opportunité pour le Mali de mener une réflexion sur le système éducatif malien et son avenir. La nouvelle vision de l’ODD4-ED2030 servira à pousser la réflexion sur la pertinence de la qualité du système d’apprentissage malien, repenser l’éducation et envisager une construction renouvelée de l’éducation autour de l’apprentissage. Ainsi le thème « Dialogue technique sur l’ODD4 dans le contexte de l’élaboration du PRODEC2 »,  a été débattu par l’atelier  pour lancer le projet d’appui  au PRODEC2/ODD4.

Les objectifs visés par l’atelier étaient, entre autres, de : partager la nouvelle vision de l’ODD4-Education 2030 ; partager les premiers résultats de l’analyse sectorielle en cours et entamer les réflexions sur les défis majeurs actuels et leurs causes ; examiner les politiques et stratégies existantes à la lumière de l’ODD4 ; encourager le dialogue entre les différents acteurs/parties prenantes de l’éducation afin d’alimenter le dialogue politique autour de l’élaboration du PRODEC2.

Fran Equiza a fait un rappel des objectifs du PRODEC2. Il a félicité les autorités maliennes pour les efforts accomplis pour l’accès à une éducation de qualité  pour tous et  pour  des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Mais aussi,  le représentant  de l’UNICEF,  en sa qualité de  Chef de file des PTF, a rassuré  les autorités maliennes  de son  soutien pour la promotion de l’éducation des enfants.

Le représentant de l’UNESCO au Mali a d’abord situé  le contexte de l’atelier qui doit, selon lui, permettre d’établir une meilleure compréhension commune del’ODD4-ED2030, ainsi qu’une appropriation des premiers résultats qui ressortent de l’analyse sectorielle en cours au Mali. Hervé Huot-Marchand   a ensuite fixé les enjeux et les cibles de l’ODD4. Il rappelé les grandes orientations du PRODEC1 mais a regretté que l’objectif de l’éducation pour tous n’ait pas été atteint, du fait de  la crise sécuritaire et politique de 2012. Il a indiqué que l’UNESCO ne ménagera aucun effort pour soutenir le Mali. Le ministre Barthélémy Togo, avant d’ouvrir les travaux, a rappelé certains engagements du gouvernement en faveur d’une éducation de qualité  pour tous et des possibilités  égales d’apprentissage tout au long de la vie. Il a aussi regretté que la crise multidimensionnelle qu’a connue notre pays ait eu un impact négatif sur les objectifs assignés. Le ministre de l’Education nationale  n’a pas manqué de remercier les PTF.

Gaoussou Madani Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *